Clairin World Championship 2017 46°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

46

Âge

non vieilli

Millésime

2017

Packaging

Coffret bois

Genre

Rhum, Clairin (Haïti), Rhum agricole (pur jus de canne), Rhum blanc

44.00  Bouteille :

En stock

6.04  Échantillon 5 cl :

En stock

Cette version 2017 du Clairin World Championship n’est pas composée de la même façon qu’en 2016. En effet le nouveau clairin “Le Rocher” fait partie de l’assemblage au même titre que les 3 clairins que l’on connait maintenant bien : Vaval, Sajous et Casimir, avec l’objectif comme pour l’édition précédente de tirer le meilleur parti des quatre.

La note de dégustation de Nico

En bref : complexe – sec – fruits – végétal –fumée

Au nez, on prend plaisir à retrouver ce parfum si naturel des Clairins. Pas trop d’extravagances ni d’extrémités cependant, cet assemblage se présente sous un jour plutôt accessible. La canne est riche et massive, elle renferme une foule compacte d’arômes. Elle a parfois le côté plus sec des rhums agricoles Antillais et porte des notes citronnées et amères. Mais elle est aussi chargée d’olives, de terre, d’artichaut, de truffe, et d’autres notes profondes et poignantes.
L’aération lui confère un aspect gras et soyeux, sans pour autant lui retirer son côté saisissant. On pourrait avoir l’impression d’avoir affaire à une cachaça sous stéroïdes. Le repos nous emmène vers un moelleux tout à fait confortable, avec une canne gourmande et sucrée aux accents végétaux et épicés (pâte de curry vert). Une petite touche cuivrée et fermentée réaffirme la provenance et surtout les méthodes de fabrication du Clairin.

L’attaque en bouche est assez vive, précise et poivrée, puis les notes de canne fermentée commencent à s’évaporer sur du cuivre chaud. La suite est très végétale, avec des sucs de plantes et des résines, puis une amertume de combava. Cette bouche est plutôt droite et n’étale pas tout le gras entrevu au nez. Le végétal et les agrumes resserrent les rangs et font en sorte que l’ensemble ne s’éparpille pas trop, malgré la petite bande de fruits exotiques qui aimeraient entrer en jeu.

La finale est longue, très poivrée et fumée, avec un toucher toujours assez sec et végétal. Le moelleux des notes d’artichaut refait surface par moments, pour nous rappeler cette canne généreuse qui nous remet déjà l’eau à la bouche.

“Un très joli Clairin au profil accessible et intéressant, parfaite entrée en matière pour qui voudrait découvrir le style…”

Velier

Cette marque désormais mythique pour les amateurs de rhum est intimement liée à la personnalité de Luca Garagano, qui en 1983, acquit des parts de la société familiale éponyme créée en 1947, localisée dans le port de Gènes, et spécialisée dans l'importation et la commercialisation de vins et de spiritueux.

En effet, Luca Gargano sillonne le monde pour négocier et commercialiser de petits bijoux.
Parmi ses plus grandes réussites on peu noter :
- l'acquisition d'un stock de Saint James distillé en 1885 et embouteillé en 1952
- l’acquisition de la totalité des stocks de Caroni et son fameux goût de goudron qui ne laisse pas indifférent (nous on adore mais certains amateurs de rhum n'aiment pas du tout...), suite à la fermeture en 2002 de la distillerie décidée par le gouvernement du petit état insulaire de Trinidad & Tobago, au profit de Angostura.
- le coup de projecteur mis sur les Clairins, ces merveilleux rhums blancs de Haïti faits avec du jus de canne la plupart du temps de façon très artisanale et produits dans les innombrables petites distilleries du pays (plus de 500 !).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Clairin World Championship 2017 46°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :