Canaries (Îles)

La colonisation des Canaries a commencé au cours du XVème siècle. Au départ, les premiers plants de canne à sucre ont été importés de l’île de MadèreLire plus

La colonisation des Canaries a commencé au cours du XVème siècle. Au départ, les premiers plants de canne à sucre ont été importés de l’île de Madère. Ce sont ces mêmes plants qui ont été apportés aux Amériques par Christophe Colomb. Le cours du sucre de l’archipel a vite souffert de la concurrence des colonies outre-Atlantique, mais jusqu’au XVIIème siècle on y expédiait encore l’aguardiente de cana (eau-de-vie de canne) locale qui était encore bien meilleure que ce que les débuts du tafia pouvaient offrir… Lire plus

La colonisation des Canaries a commencé au cours du XVème siècle. Au départ, les premiers plants de canne à sucre ont été importés de l’île de Madère. Ce sont ces mêmes plants qui ont été apportés aux Amériques par Christophe Colomb. Le cours du sucre de l’archipel a vite souffert de la concurrence des colonies outre-Atlantique, mais jusqu’au XVIIème siècle on y expédiait encore l’aguardiente de cana (eau-de-vie de canne) locale qui était encore bien meilleure que ce que les débuts du tafia pouvaient offrir.

Plus tard, au cours du XIXème siècle, la concurrence des Caraïbes et du Brésil était trop forte et la production de sucre et de rhum a quasiment disparu.

Mais à la fin de ce même siècle, les Canaries ont connu un sursaut qui a complètement relancé la production de rhum, avec les distilleries d’Arucas et de Ron Valle.

La distillerie d’Arucas (la plus grande des canaries, fondée en 1884) s’est mise à produire aussi bien du rhum de mélasse que du rhum agricole, depuis ses propres plantations de canne. Ses produits sont toujours très présents sur l’île avec le rhum Arehucas, et puis avec le rhum Artemi (fondé en 1940) dont elle a racheté les installations. C’est dans un des plus grands chais d’Europe qu’elle produit la grande spécialité de l’archipel : le rhum miel.

La distillerie Aldea, sur l’île de La Palma, a été créée par Don Manuel Quevedo, un ingénieur ayant fait ses classes à Cuba et à Madère. A l’origine établie sur la grande canarie en 1936, elle a fermé en 1960 puis rouvert en 1969 à La Palma. Elle produit aussi bien des rhums agricoles que des rhums de mélasse, des assemblages des deux, et bien entendu du rhum miel.

Le pur jus de canne est mis en fermentation spontanée (sans levures industrielles et sans contrôle de température) pendant 30 à 50 heures selon les conditions climatiques, puis il est distillé sur un vieil alambic français datant de 1893.

Nous pouvons par exemple vous conseiller le rhum de pur jus de canne Cana Pura Millésime 2012 ou le rhum Dark de 8 ans, assemblage de rhums de mélasse et de rhums de pur jus de canne.

Les années 1960 et l’arrivée du tourisme de masse ont apporté un dynamisme supplémentaire au secteur, et c’est grâce à cela qu’aujourd’hui subsistent le Ron Aldea et le Ron Magic à La Palma, le Ron Arehucas sur la grande canarie, et le Ron Aguere de Tenerife. Lire moins

Filtrer Produits 7 résultats
Tri
Marque
Genre
Région
Âge
Millésime
Contenance
Pack
Profil
Particularité
Coups de cœur
Degré
Prix