Île Maurice

Brêve histoire du rhum mauricien

Le début de la production de Rhum sur l’Île Maurice remonte au XIXème siècle. A l’époque on pouvait compter une quarantaine de distilleries en activité. Aujourd’hui on en compte moins d’une dizaine… Lire plus

Brêve histoire du rhum mauricien

Le début de la production de Rhum sur l’Île Maurice remonte au XIXème siècle. A l’époque on pouvait compter une quarantaine de distilleries en activité. Aujourd’hui on en compte moins d’une dizaine.

La canne à sucre y est introduite à l’époque par les Hollandais qui la cultivent pour la production d’arak. C’est pendant l’occupation française et anglaise que la production change d’orientation et que la canne est exploitée au maximum… Lire plus

Brêve histoire du rhum mauricien

Le début de la production de Rhum sur l’Île Maurice remonte au XIXème siècle. A l’époque on pouvait compter une quarantaine de distilleries en activité. Aujourd’hui on en compte moins d’une dizaine.

La canne à sucre y est introduite à l’époque par les Hollandais qui la cultivent pour la production d’arak. C’est pendant l’occupation française et anglaise que la production change d’orientation et que la canne est exploitée au maximum.

Au début des années 2000 la loi mauricienne qui datait de l’époque coloniale britannique change. Il est en effet désormais possible de distiller en-dessous des anciens taux d’alcool légaux qui empêchait la production de rhum aromatique.

Depuis les distilleries historiques se mettent à faire des rhums de qualité à destination de l’export (notamment Grays avec sa marque New Grove, Medine avec Penny Blue, ou encore Saint Aubin). Par ailleurs de nouvelles distilleries naissent, en général de taille plus modeste : Chamarel, Oxenham, Labourdonnais

Depuis 2010 les recettes de l’exportation de rhum de l’Île Maurice ont plus que doublé, c’est donc devenu un secteur de premier ordre pour l’économie mauricienne.

On trouve 3 types de rhums à l’Île Maurice : du rhum traditionnel (les distilleries historiques) du rhum agricole (les nouvelles distilleries) et enfin des rhums arrangés ou épicés.

Notre classification des marques de rhum de l’Île Maurice

On retrouve les marques associées à des distilleries spécifiques : Chamarel, Labourdonnais, Saint Aubin, New Grove (distillerie Grays), Penny Blue et Pink Pigeon (distillerie Medine), Bougainville et Lazy Dodo (distillerie Oxenham).

À côté de celles-ci, il y a également des marques qui ne précisent pas la distillerie de provenance de leur rhum : Arcane, Emperor, Beach House, Gold of Mauritius, Mauritius Club, Rom Club.

Enfin certains rhum inconnus en Europe sont à destination du marché local : NPK Rhum, et Starr African Rhum par exemple. Ce sont des rhums destinés au cocktails, assez pauvres en arômes car distillés à un taux d’alcool très élevé en sortie d’alambic à colonnes. Vous les croiserez sûrement si vous allez dans les bars locaux. Lire moins

Filtrer Produits 1 - 24 de 104 résultats
Tri
Marque
Genre
Région
Âge
Millésime
Contenance
Pack
Profil
Particularité
Coups de cœur
Degré
Prix