Saint James Cuvée l’Essentiel 43°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

43

Âge

++

Millésime

1997

Packaging

Étui

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique

179,00  Bouteille :

En stock

15,69  Échantillon 5 cl :

En stock

Saint James Cuvée l’Essentiel 43° : Description et avis clients

Saint James Cuvée l’Essentiel est l’assemblage de 3 millésimes qui ont vieilli dans de petits fûts de bourbon pendant plus de 12 ans : 1998, 2000 et 2003.

La note de dégustation de Nico

En bref : fruits – bois – végétal – épices douces – complexe – rond

Au nez, le charme opère sans attendre. Dans le plus pur style Saint James, les fruits séchés et le bois précieux augurent un nectar des plus raffinés. Entremêlés avec complexité, ces deux piliers déploient quantité de nuances gourmandes et élégantes. L’abricot sec et le pruneau sont cousus de miel, le boisé est constitué d’épices et de chocolat, les fruits du verger suintent de jus sucré, l’ananas et le gingembre sont confits. Les tanins du bois sont de plus en plus fondus et délivrent une liqueur d’orange douce et concentrée.
L’aération fait d’abord apparaître une banane mûre à point, puis une petite couche de vernis en gage de concentration. Le boisé est imposant mais pas trop torréfié ni caramélisé, il dispense plutôt des notes puissantes d’épices, de fruits à coque et de tabac. Les fruits gorgés de sucre, exotiques ou non, se succèdent et semblent tous être à parfaite maturité.

En bouche, l’impression d’élégance subsiste malgré un débordement d’arômes qui se mélangent et s’entremêlent. Ce tissage complexe est issu d’un travail dont on ne sent pas l’effort, et c’est précisément ce qui nous entraîne. Le concentré de bois n’est jamais astringent, il se fond dans toutes les directions, pointant tour à tour les fruits secs, les épices, ou bien les deux en même temps. Les fruits confits sont habillés de noyau, la canne est ornée de résine.

La finale est très longue, marquée par les fruits séchés et par la canne qui porte encore un zeste de citron vert et une pincée de poivre en souvenir de sa jeunesse.

« Le travail de vieillissement typique de la maison s’exprime ici avec un délicieux raffinement… »

Saint James

C’est pour donner la possibilité à la Martinique de pouvoir exporter du rhum vers les pays anglo-saxons que la distillerie Saint-James voit le jour. La décision est prise en 1765 d’appeler la nouvelle marque de rhum agricole Saint-James afin de séduire la population de la Nouvelle-Angleterre, c’est-à-dire les colonies anglaises qui deviendront plus tard les États-Unis d’Amérique.

C’est seulement en 1882 que la marque est officiellement déposée. C’est également à cette date que naît la célèbre bouteille carrée qui fait aujourd’hui partie de son identité. La raison est également pratique dans le choix de la forme : en effet, lors des tempêtes qui secouent les bateaux, la disposition des bouteilles occasionne moins de casse.

En 1974, Saint-James s’établit à Sainte-Marie, au nord-est de la Martinique, afin de se rapprocher des plantations de canne à sucre, mais également pour se défaire de la menace de la montagne Pelée. Les 300 hectares du domaine produisent aujourd’hui trois millions de litres de rhums par an.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Saint James Cuvée l’Essentiel 43°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :