Trois Rivières Anniversaire 355 ans 55°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

55

Âge

non vieilli

Packaging

Sans

Profil

Épices fortes, Fleurs, Frais, Sec

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique, Rhum blanc

Bouteille :

Rupture définitive

6.61  Échantillon 5 cl :

En stock

Cette édition de 2015 a été réalisée en l’honneur du 355ème anniversaire de la Maison qui fût fondée en 1660 (on a fait le calcul pour vous…)
Trois Rivières Anniversaire 355 ans 55° est un rhum blanc expressif et floral qui fera de très bons ti punch.

La note de dégustation de Laurent

Sa robe est translucide.

Au nez, nous avons affaire à un rhum agricole typique de par ses arômes. La canne fraîche pour commencer, elle est intense et agréable. Viennent ensuite, mais pas tellement loin, des notes fraîches (citron vert) et terreuses. Les 55% passent bien.

En bouche, là aussi c’est d’abord le jus de canne frais qui domine et l’attaque est relativement souple. On retrouve les arômes du nez. Après quelques secondes en bouche, l’alcool se fait sentir.

La finale est moyennement longue et ce sont les notes terreuses qui prennent le dessus. Elle n’est cependant pas dénuée d’une certaine fraîcheur.

Trois Rivières

Trois Rivières est une distillerie martiniquaise dont l’histoire commence en 1660 avec l’achat d’un immense domaine dans le sud de la Martinique par Nicolas Fouquet. Changeant plusieurs fois de propriétaire, le domaine accueille à la fin des années 1700 trois unités de production sucrière. En 1785, Trois Rivières ajoute aux activités sucrières la confection de rhum.

En 1905, Amédée Aubery achète le domaine Trois Rivières et le modernise. Les années 50 voient un autre changement de propriétaire avec l’arrivée des Marraud, également exploitants de la marque Duquesne. La marque Trois Rivières se développe pour conquérir de nouveaux marchés. Dans les années 90, Trois Rivières est acquis par BBS, une société qui possède également le rhum La Mauny.

Le site de production et ses colonnes à distiller ont depuis quitté Sainte-Lucie pour être déplacés à Rivière-Pilote.

Il est intéressant de noter qu'un incendie en 1999 a réduit en fumée une très grande partie du rhum qui était alors en train de vieillir dans les chais de la distillerie. Ceci explique la rareté des millésime qui précèdent cette année-là.

Si vous aimez, nous vous recommandons :

  • On reste en Martinique avec un rhum égalamment dominé par la canne mais plus rond et aux notes poivrées…
  • On part pour la Thaïlande découvrir un autre rhum pur jus de canne, presque une eau de vie…