Balblair 2005 46°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

46

Âge

++

Genre

Whisky

Millésime

2005

Packaging

Étui

Profil

Fleurs, Fruits, Pâtissier

59.90  Bouteille :

Rupture temporaire

7.18  Échantillon 5 cl :

En stock

Balblair 2005 46° : Description et avis clients

Ce millésime 2005 provient de la distillerie des Highlands Balblair.

La note de dégustation de Thomas

Au nez, on découvre un verger ensoleillé. Les pommes et poires se trouvent au milieu de fleurs blanches comme l’acacia. L’ensemble s’arrondit rapidement avec du miel, des amandes effilées, du malt et des notes pâtissières (caramel, gâteau). On décèle alors une ambiance printanière, avec de petites herbes fraîches. C’est un nez apaisant qui impose un style léger mais fin.

L’aération le rend plus frais et floral bien que l’on sente toujours des parfums sucrés. On perçoit aussi quelques notes lactées aux accents d’agrumes (yaourt au citron, bergamote).

La bouche est soyeuse et facile d’accès. Les compotes de fruits blancs sont reconnaissables. Autour d’elles : un peu de miel, de la vanille, du caramel et des fruits secs (amandes). La gourmandise s’épanouit avec de petites notes pâtissières. Après son départ bien rond, il devient plus complexe.
Il évolue alors sur un bouquet de fleurs (acacia, lys, bergamote), du malt et quelques épices discrètes (cannelle, muscade). Toujours équilibré, ce Balblair 2005 possède des saveurs légères, avec une belle présence en bouche.

La finale nous ramène dans le verger, combinant fruits et fleurs. La gourmandise est toujours au rendez-vous avec une sensation plus grasse sur cette fin de dégustation. Enfin, quelques épices (cannelle notamment) et des citrons restent sur notre palais.

« Un Balblair assez typique, combinant esprit printanier et jeunesse douce et sucrée… »

Balblair

Balblair est une distillerie écossaise, située dans les Highlands.
Des traces d’activité remontent à 1749. Pourtant, son existence effective date de 1790, quand John Ross bâtit la distillerie.

Ensuite, du fait du développement des chemins de fer, Balblair va être transférée. Alexandre Cowan la rachète en 1894. Un an plus tard, la distillerie change de localité. Il s’agit du site actuel de production.

Malheureusement, en 1911, l’économie est en berne. Balblair est mise en sommeil (arrêt provisoire). Occupée lors de la seconde guerre mondiale par l’armée, Balblair passe dans les mains de Robert James “Bertie” Cumming en 1948. Un an plus tard, la production reprend.

C’est un nouveau départ pour la distillerie. Les propriétaires l’agrandissent en 1964 puis la vendent en 1970 aux canadiens d’Hiram Walker. De la même manière, des améliorations ont lieu dans les années 80. Ensuite, en 1996, Inver House Distillers devient son propriétaire.

Enfin, il faut noter une particularité dans la gamme Balblair. En effet, depuis 2007, il s’agit uniquement de versions millésimées. On a donc, par exemple, des Balblair 1991, 2000 ou 2005.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Balblair 2005 46°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :