Worthy Park Marsala Finish Brut de fût 2012 60°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

60

Âge

+

Packaging

Sans

Profil

Bois, Fleurs, Fruits, Pâtissier

Genre

Rhum, Rhum de tradition anglaise (Rum), Rhum traditionnel de mélasse

Particularité

Brut de fût

Échantillon 5 cl :

Rupture définitive

Bouteille :

Rupture définitive

La distillerie Worthy Park est la plus ancienne de Jamaïque. Après une longue période d’inactivité (toute la seconde moitié du XXème siècle), elle a rouvert ces portes en 2005 pour redevenir une distillerie de premier ordre, à la fois en terme de quantité de rhum produite et de qualité en se distinguant notamment par un marqueur typique de banane bien mûre.

En 2017, elle lance une gamme de rhums haut de gamme, les “Cask Selection Series”.

Le rhum proposé ici a été distillé en 2012 à 100% dans un alambic de type charentais “pot still”. Après un repos sur place pendant 4 ans dans un fût ex-bourbon réutilisé pour la première fois, il a séjourné pendant un an supplémentaire dans un fût de marsala, le célèbre vin liquoreux sicilien. Il a enfin été embouteillé brut de fût donc sans réduction.

Seules 319 bouteilles ont été produites à partir de ce fût.
Compte tenu de la faible allocation que nous avons reçue de ce rhum pour le moment, nous le limitons à 1 exemplaire par commande et par client. Merci de votre compréhension.

La note de dégustation de Nico

En bref : gourmand – pâtissier – cerise – banane – résine – tabac blond

Au nez, on a tout d’abord cueilli quelques fleurs de bruyère dans une lande assez sèche. Le lien se fait rapidement avec les notes oxydées d’un noyau de cerise qui va progressivement retrouver sa chair pour ensuite s’enfoncer dans la pâte d’amande. L’ambiance devient vite très gourmande, le boisé est ciré et la banane typique de Worthy Park est bien là, sans en faire des tonnes. C’est un nez assez expressif, pourtant plutôt rondelet mais pas dépourvu de carrure. S’en suivent une réglisse juteuse, une résine un peu cuivrée et à nouveau une cerise amarena.
En aérant un peu le rhum, il est plus sombre et plus profond, le boisé repose les bases. On entre ensuite dans un amalgame aux accents de vin sucré où se confondent la vanille, la résine et la cerise cuite. C’est très gourmand et pâtissier (amande, raisins secs) et la banane n’est jamais loin.

En bouche, nous avons un toucher légèrement cuivré, puis du poivre et d’autres épices un peu piquantes. La texture est bien pleine et moins crémeuse que ce que l’on attendait. Pourtant les saveurs sont toujours aussi gourmandes : noyau de cerise, amande, pâte levée, brioche, beaucoup de tabac blond. La banane est oxydée et même bien noire, intense, la vanille montre le même visage.

La finale est tout aussi savoureuse, avec toujours une touche cuivrée ou fumée et une eau-de-vie aux notes de rancio.

“En tant que fan des vieux Worthy Park, cette version est une vraie gourmandise que je vous recommande…”

Worthy Park

Worthy Park est la plus ancienne distillerie de la Jamaïque.

Le terrain où elle fut bâtie appartenait au Lieutenant Francis Price, un militaire qui avait su si bien servir Cromwell que ce dernier lui en fit don. La distillerie commença à produire du rhum à partir de 1741, à raison de 3 000 gallons enregistrés cette année-là. Entre 1879 et 1899, Worthy Park écoula plus de rhum que de sucre, dont la Jamaïque était le premier fournisseur au monde.

La distillerie ferma dans les années 1950, suite à une entente avec la Spirits Pool Association, afin de décélérer la surproduction de rhum jamaïcain.
Elle a rouvert en 2005, concevant pour son propre compte divers produits comme le Rum-Bar, le Worthy Gold, le Rum-Bar Rum Cream et le Rum-Bar Vodka qui obtiennent désormais un grand succès.
L’usine s’est considérablement modernisée et s'est notamment équipée de l’un des rares alambics automatisés au monde pouvant produire jusqu’à 4 000 litres de rhum par jour et disposant d’un système de surveillance du processus de distillation.

Depuis 1670, trois propriétaires se sont succédés dans l’exploitation du domaine, dont la famille Clarke qui l’acquit en 1918 et reste, à ce jour, la dépositaire du secret de fabrication des spiritueux qui y sont produits.

Désormais prospère, Worthy Park exporte en gros du rhum léger, medium ou lourd, par le biais de containers pouvant renfermer jusqu’à 25 000 litres.
Appartenant à l’identité historique et culturelle de la Jamaïque, Worthy Park est devenu un lieu de passage populaire pour les touristes venus du monde entier.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Worthy Park Marsala Finish Brut de fût 2012 60°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :