A 1710 Renaissance 2017

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

52

Âge

non vieilli

Millésime

2017

Packaging

Étui

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum blanc

Profil

Fleurs, Frais, Fruits, Rond, Végétal

63,90  Bouteille :

En stock

7,46  Échantillon 5 cl :

En stock

A 1710 Renaissance 2017 : Description et avis clients

La série Renaissance de la distillerie martiniquaise A 1710 est composé des meilleurs distillats. Il s’agit ici du millésime 2017 (1416 exemplaires en tout).

Après une longue fermentation (5-6 jours) et une distillation dans l’alambic en cuivre “La Belle Aline”, le rhum est mis au repos pendant quelques jours dans un fût de chêne ex-cognac. Cette opération lui apporte de la rondeur et une légère teinte dorée.

Chaque carafe est numérotée, et le millésime est inscrit sur le bouchon.

La note de dégustation de Nico

Le nez est rond et généreusement floral, le rhum bondit allègrement hors du verre. Une certaine fraîcheur fruitée et sucrée s’en dégage également, avec un melon bien mûr, des reines-claude, un peu de tomate. La canne est moelleuse et caressée d’aromates duveteux.

Avec l’aération, l’ampleur du rhum est toujours des plus réjouissantes, et c’est maintenant la canne au naturel qui a bien pris toute la place. Tendre et sucrée, légèrement poivrée et teintée de l’amertume d’un zeste de citron vert, elle est rayonnante.

La bouche est à la hauteur de ses bons 52 %, mais sans plus d’agressivité, on perçoit alors de la chaleur mais aussi de la rondeur. Les notes de fermentation du vesou se faufilent les premières, végétales et légèrement cuivrées. Puis ce sont les fruits à noyau qui arrivent avec une sensation agréablement grasse.

La finale est légèrement métallique, et surtout poivrée, avec des notes de fermentation qui vont coller la canne à notre palais pendant un bon moment.

« Un rhum franc et chaleureux, pour des ti’punchs de haut niveau… »

A 1710

A 1710 est une toute jeune distillerie située au sein du domaine l'Habitation Simon et créée par Yves Assier de Pompignan, un entrepreneur martiniquais dont le père lui a transmis sa passion pour le rhum.

Pourquoi A1710 ? Parce que la famille du fondateur de la distillerie est arrivée en Martinique en 1710.

L'alambic est en cuivre et ce sont des anciens fûts de Cognac qui sont utilisés pour le vieillissement.

Les rhums vieux sont pour le moment issus d'autres distilleries martiniquaises et guadeloupéennes et affinées dans les chais A 1710. Le rhum blanc, lui, est distillé sur place à partir d'une canne à sucre récoltée sur une parcelle du François (non loin de la distillerie) et fermentée à 22-23°C pendant une durée très longue (5 jours) pour un rhum martiniquais.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “A 1710 Renaissance 2017”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :