Ardbeg Uigeadail 54,2°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

54.2

Âge

++

Genre

Whisky

Packaging

Étui

Profil

Fruits, Fumée, Goudron, Iode, Médicinal, Torréfaction, Végétal

74,90  Bouteille :

En stock

8,25  Échantillon 5 cl :

En stock

Ardbeg Uigeadail 54,2° : Description et avis clients

Uigeadail de la distillerie Ardberg est un blend de whiskies âgés de 10 et 13 ans. Quelques millésimes des années 1970 rentrent également dans sa composition.

Uigeadail est le nom de le Loch qui alimente la distillerie d’une eau chargée en tourbe.

Aucune filtration à froid n’a été opérée avant l’embouteillage.

Note de dégustation de Thomas

Le nez fait le plein de tourbe : subtil mélange de notes carnées (bacon), de feu de camp ou encore de thé Lapsang Souchong. Pourtant, après quelques instants, les effluves d’antiseptiques, de poisson (hareng saur) et de goudron viennent s’imposer. Des fruits très discrets sont présents (poires, citron) mais ce sont les épices qui sont plus marquées (poivre blanc, gingembre, cannelle…). Enfin, un peu de pâte à tarte est reconnaissable.

L’aération calme la composante fumée et rend l’ensemble plus doux (effet pommadé). Une note minérale et une bonne dose de camphre éclosent alors. C’est également à cet instant que le citron, le sucre vanillé et les amandes ressortent plus nettement.
La dilution nous donne un nez plus fruité mais moins sucré. Le chocolat et les algues font alors une entrée remarquée.

La bouche est grasse, sucrée et ample. La tourbe est toujours composite. On reconnaît dans un premier temps du camphre, de l’iode, de l’antiseptique puis de la fumée de bois, du goudron et un peu de bacon. Dans le même temps, le sucre vanillé et la poire présents en début de bouche se transforment en citron, en pâte à tarte et en amandes. On passe alors par une phase où la réglisse, le jus de citron et le pain de mie sont majoritaires autour de la tourbe.
La dilution amène une belle dose de crème au chocolat et des herbes aromatiques (thym, origan) tout en respectant la palette aromatique initiale.

La finale est puissante et persistante. La tourbe est moins sèche (léger effet beurré) mais conserve sa part de fumée (bois, Lapsang Souchong) couplée à du bacon et à du caoutchouc.
La dilution a le même effet qu’en bouche avec l’arrivée de chocolat, d’herbes aromatiques et d’algues.

« Un whisky tourbé qui justifie son statut de grand classique de part son caractère reconnaissable... »

Ardbeg

Ardbeg : Une histoire quasiment sans embûche

Ardbeg est une distillerie écossaise, située sur l’île d’Islay.

Elle est fondée en 1815 par la famille McDougall. Alors, elle se développe jusqu’à la fin du XIXème siècle, période où elle tourne à plein régime.

De manière surprenante, elle parvient à maintenir son activité malgré les crises successives qui touchent le monde du whisky.

En 1959, Distillers Company Limited et Hiram Walker rentrent au capital.
Ultérieurement, en 1974, Ardbeg commence à faire venir du malt de la distillerie Port Ellen, afin de répondre à la demande croissante en whisky tourbé. Peu à peu le maltage est stoppé à Ardbeg. C’est la fin d’une ère à la distillerie.

Par la suite, en 1979, les canadiens d’Hiram Walker deviennent les uniques propriétaires. Alors, en 1981, la distillerie est mise en sommeil (arrêt non définitif d’activité) pour la première fois.

Ayant rejoint Allied Distillers entre temps, elle recommence à produire en 1989.

Toutefois, la distillerie doit encore stopper sa production en 1996. C’est alors que Glenmorangie rachète la distillerie d'Islay et la remet sur des bons rails. En effet, l’ouverture d’un centre des visiteurs et la reconstruction de la gamme relancent complètement Ardbeg.

Enfin, elle est rachetée en 2004 par LVMH, le géant du luxe français.

Gamme Classique & Ardbeg Day

Fort de son nombre important de fans, Ardbeg possède une gamme officielle régulière bien ancrée. On découvre notamment un 10 ans, le Ten, l’An Oa, l’Uigeadail, le Corryvreckan ou encore l’Ardbeg Twenty Something.

Toutefois, la distillerie d’Islay ne se résume pas à ses produits. Une communauté importante, l’Ardbeg Committee, suit l’activité de la distillerie.

Enfin, l’apogée de l’année se trouve dans l’évènement annuel qu’est l’Ardbeg Day. Ainsi, chaque an, avant l’été, on découvre une nouvelle édition limitée, en dégustation chez certains cavistes. Ces versions sont souvent plus expérimentales. Pour 2018, il s’agit de l’Ardbeg Grooves.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Ardbeg Uigeadail 54,2°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :