Bally 2006 Pyramide 70 ans Velier 43°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

43

Âge

++

Millésime

2006

Packaging

Étui

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique

117.00  Bouteille :

En stock

11.26  Échantillon 5 cl :

En stock

Bally 2006 Pyramide 70 ans Velier 43° : Description et avis clients

Ce millésime 2006 de chez Bally a passé 11 ans en fût sous climat tropical. Il s’agit d’une édition spéciale sortie à l’occasion des 70 ans de la fameuse marque italienne Velier.

La note de dégustation de Nico

En bref : complexe – fruits – frais – bois – épices douces – végétal – torréfaction

Au nez, voici un rhum concentré et complexe, avec pour commencer une bonne bouffée de fruits secs. La fraîcheur du camphre et du menthol laisse ensuite place, dans le désordre, à la réglisse, le poivre, la canne, le citron vert, les fruits à coque gras, le chêne.
L’aération lui confère un caractère encore plus mentholé et aérien, il diffuse alors des tanins frais, de la réglisse, puis un splendide bois charnu, des fruits secs ciselés avec élégance, un côté Cognac.

La bouche est assez tannique, plus sérieuse, avec un bois ciré façon boite à cigare, des fruits secs élégants, des épices, du chocolat. C’est complexe et savoureux, avec l’influence d’un bois riche aux arômes variés.

La finale se déroule sur un rhum moelleux, avec de la mâche et l’élégance d’un petit noyau. Les fruits à coque font jeu égal avec les fruits secs, c’est long et ça se termine sur un rhum agricole poivré.

“Un superbe rhum, très aromatique mais jamais superficiel, très élégant.”

Bally

L’histoire de la distillerie Bally commence avec la fondation de l’Habitation de Lajus en 1774 qui profite à l'époque des terres volcaniques du Carbet ainsi que de la maison de maître et de la petite exploitation sucrière déjà implantée.
Peu après le cataclysme de Saint-Pierre auquel il échappe de justesse, le domaine Lajus est sous le coup d’une saisie immobilière.

C’est en 1917 que Jacques Bally, jeune ingénieur des Arts & Manufactures sortant de l'École Centrale de Paris, fait l’acquisition des lieux et entreprend sa restauration en l’équipant d’une nouvelle colonne de distillation et d’une machine à vapeur.

Dans les années 30, le fondateur créé la bouteille pyramidale qui fera la renommée de la marque.

En 1987, la distillerie est transférée au Simon (où sont produits notamment HSE et Clément), puis, à partir de 1996, Bally est produit au sein de la distillerie Saint James.

Depuis 2003, la marque appartient à la Martiniquaise, d'ailleurs acquise en même temps que Saint James.

Velier

Cette marque désormais mythique pour les amateurs de rhum est intimement liée à la personnalité de Luca Garagano, qui en 1983, acquit des parts de la société familiale éponyme créée en 1947, localisée dans le port de Gènes, et spécialisée dans l'importation et la commercialisation de vins et de spiritueux.

En effet, Luca Gargano sillonne le monde pour négocier et commercialiser de petits bijoux.
Parmi ses plus grandes réussites on peu noter :
- l'acquisition d'un stock de Saint James distillé en 1885 et embouteillé en 1952
- l’acquisition de la totalité des stocks de Caroni et son fameux goût de goudron qui ne laisse pas indifférent (nous on adore mais certains amateurs de rhum n'aiment pas du tout...), suite à la fermeture en 2002 de la distillerie décidée par le gouvernement du petit état insulaire de Trinidad & Tobago, au profit de Angostura.
- le coup de projecteur mis sur les Clairins, ces merveilleux rhums blancs de Haïti faits avec du jus de canne la plupart du temps de façon très artisanale et produits dans les innombrables petites distilleries du pays (plus de 500 !).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Bally 2006 Pyramide 70 ans Velier 43°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :