Bally Art Déco 42°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

42

Âge

+++

Packaging

Étui

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique

129,00  Bouteille :

En stock

12,11  Échantillon 5 cl :

En stock

Bally Art Déco 42° : Description et avis clients

Bally Art Déco est un hommage à un grand homme du rhum de Martinique, et même du rhum en général. Le mouvement Art Déco est né dans les années 1920 en France, à l’heure où Jacques Bally distillait ses premiers rhums. Après une visite à l’exposition universelle de Paris, il a rencontré des confrères distillateurs de cognac et d’armagnac, et a décidé lui-aussi de faire du rhum un spiritueux de grande classe. C’est ainsi qu’est né le premier rhum millésimé de l’histoire, le Bally 1924.

Cette cuvée Art Déco a été élaborée par l’un des meilleurs héritiers de ce passé rhumier : Marc Sassier. Il s’agit d’un assemblage de trois millésimes. Tout d’abord, un rhum de 2007 vieilli 12 ans en fût de chêne américain, puis des rhums de 2003 et de 1998, respectivement âgés de 15 et 18 ans, tous deux vieillis en fûts de chêne français.

Il en résulte un rhum agricole très complexe et équilibré, mature, mais qui laisse encore la place aux arômes de canne à sucre fraîche, dans la plus pure tradition du rhum AOC Martinique.

Bally

L’histoire de la distillerie Bally commence avec la fondation de l’Habitation de Lajus en 1774 qui profite à l'époque des terres volcaniques du Carbet ainsi que de la maison de maître et de la petite exploitation sucrière déjà implantée.
Peu après le cataclysme de Saint-Pierre auquel il échappe de justesse, le domaine Lajus est sous le coup d’une saisie immobilière.

C’est en 1917 que Jacques Bally, jeune ingénieur des Arts & Manufactures sortant de l'École Centrale de Paris, fait l’acquisition des lieux et entreprend sa restauration en l’équipant d’une nouvelle colonne de distillation et d’une machine à vapeur.

Dans les années 30, le fondateur créé la bouteille pyramidale qui fera la renommée de la marque.

En 1987, la distillerie est transférée au Simon (où sont produits notamment HSE et Clément), puis, à partir de 1996, Bally est produit au sein de la distillerie Saint James.

Depuis 2003, la marque appartient à la Martiniquaise, d'ailleurs acquise en même temps que Saint James.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Bally Art Déco 42°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *