Caroni 15 ans 52°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

52

Âge

+++

Packaging

Étui

Profil

Bois, Complexe, Fleurs, Fruits, Goudron, Sec, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum de tradition anglaise (Rum), Rhum traditionnel de mélasse

Bouteille :

Rupture définitive

Échantillon 5 cl :

Rupture définitive

Produit de l’ancienne distillerie d’État de Trinité-et-Tobago aujourd’hui fermée, Caroni 15 ans est une cuvée rare qui a passé une quinzaine d’années dans des fûts de chêne, s’imprégnant de la chaleur tropicale de l’île antillaise et des arômes du bois. Il est apprécié pour sa grande maturité. La signature pétrolifère de Caroni est présente, mais est plus subtile pour laisser s’exprimer sa grande richesse aromatique.

La note de dégustation de Laurent

Sa robe est d’un ambre pâle.

Au nez, c’est un Caroni, certes mais pas aussi monolithique que peuvent l’être d’autres bouteilles de la distillerie. Le bitume et le caoutchouc se font relativement discrets pour laisser de la place à des arômes de miel, de vanille et de banane. Le boisé est également présent.

En bouche, l’alcool est bien intégré et le miel de fleurs est toujours là. Le bois se fait un peu plus présent et est accompagné par une note torréfiée (chocolat).

La finale est interminable (comme toujours avec des Caroni). Le bois, la vanille et un quelque chose de fruité, là aussi, constituent les arômes qui viendront concurrencer les notes plus classiques de cette distillerie.

“Un Caroni qui sait nous offrir de la gourmandise en plus des marqueurs habituels.”

Caroni

Fondée en 1918, Caroni est une distillerie qui appartenait à l’État de Trinité-et-Tobago, une petite île des Antilles aux fort accent britannique. Jusqu’en 1993, elle tourne à plein régime pour produire des « heavy rums » typiques des îles anglophones. La distillerie sort alors des bouteilles sous différentes marques, et plus rarement sous la marque Caroni à destination des grands amateurs.

En 2002, le gouvernement du petit état antillais décide de mettre un terme aux activités de la distillerie, laissant un énorme stock conservé dans de nombreux fûts de chêne, pour le plus grand bonheur des passionnés.
En octobre 2008, la distillerie possédait encore environ 5 300 fûts de rhum vieux. Mais ces stocks, très convoités, fondent comme neige au soleil, rachetés par des maisons de négoce tels que A.D. Rattray, Velier et Silver Seal...

Les rhums Caroni présents sur le marché sont aujourd’hui des raretés convoitées.

Velier

Cette marque désormais mythique pour les amateurs de rhum est intimement liée à la personnalité de Luca Garagano, qui en 1983, acquit des parts de la société familiale éponyme créée en 1947, localisée dans le port de Gènes, et spécialisée dans l'importation et la commercialisation de vins et de spiritueux.

En effet, Luca Gargano sillonne le monde pour négocier et commercialiser de petits bijoux.
Parmi ses plus grandes réussites on peu noter :
- l'acquisition d'un stock de Saint James distillé en 1885 et embouteillé en 1952
- l’acquisition de la totalité des stocks de Caroni et son fameux goût de goudron qui ne laisse pas indifférent (nous on adore mais certains amateurs de rhum n'aiment pas du tout...), suite à la fermeture en 2002 de la distillerie décidée par le gouvernement du petit état insulaire de Trinidad & Tobago, au profit de Angostura.
- le coup de projecteur mis sur les Clairins, ces merveilleux rhums blancs de Haïti faits avec du jus de canne la plupart du temps de façon très artisanale et produits dans les innombrables petites distilleries du pays (plus de 500 !).

2 avis visiteur(s)

  1. Note 5 sur 5

    Windom Earle

    Une tuerie absolue. Très complexe et une finale quasi infinie. Le futur Karuizawa du rhum question prix on le sent venir.

  2. Note 5 sur 5

    Romain

    A gouter avant sa disparition. Une explosion de saveurs dans une même bouteille. Un rhum d'exception

Ajouter un Avis

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :