Clairin Le Rocher 2017 46,5°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

46.5

Âge

non vieilli

Millésime

2017

Packaging

Étui

Genre

Rhum, Clairin (Haïti), Rhum pur jus de canne, Rhum blanc

48.00  38.00  Bouteille :

En stock

6.33  5.61  Échantillon 5 cl :

En stock

En promo jusqu’au lundi 16 décembre 2019. Profitez-en !

Ce clairin commercialisé en France pour la première fois en 2017 provient d’une distillerie localisée dans le village de Pignon à proximité de la commune de Saint-Raphaël, au centre de la partie nord d’Haïti.

Dans sa méthode d’élaboration, il est un peu différent des 3 clairins déjà repérés et promus par Luca Gargano : il est réalisé à partir de sirop de canne et non directement du jus de canne, et ce sirop est lui-même produit à partir de 3 variétés de canne différentes. Comme les autres en revanche il est distillé en alambic pot still donc de façon discontinue, et embouteillé “full proof” c’est-à-dire sans réduction de son titrage.

Bethel Romulus est à la tête de la distillerie qui produit ce “Rocher” dont le nom est inspiré par la Bible.

La note de dégustation de Nico

En bref : animal – végétal – complexe – rond – fruits

Au nez, on retrouve la touche inimitable des clairins Haïtiens. La puissance aromatique est de mise, avec ce côté sauvage et intriguant. La fermentation a fait des merveilles, on trouve des notes de légumes comme la carotte, le panais, ou encore le chou fleur. L’olive est bien entendu de la partie, ainsi qu’un côté gras un peu lacté qui pourrait aussi tirer du côté de la charcuterie. Il y a du monde là-dedans !
Avec le temps, la bête ne se calme pas. Non pas du côté alcoolique, car aucune agression n’est à déplorer, mais bien dans la sauvagerie de ses arômes. On descend encore plus profond dans les notes de fermentation, toujours avec cette impression grasse et animale.

En bouche, ce clairin dévoile un tout autre aspect jusqu’ici éclipsé par la force de sa palette aromatique : sa douceur. D’une texture veloutée, il déploie ses saveurs avec intensité. C’est un registre plutôt végétal qui s’étale, avec de la canne fermentée, de la réglisse, un sentiment presque boisé, et des fruits exotiques extrêmement mûrs. L’olive un léger fumé rappellent les fortes notes de fermentation du nez, mais c’est bien une canne généreuse et végétale qui s’exprime avant tout.

La finale est douce et longue, un peu iodée, avec de l’olive en saumure et un petit côté cuivré sur la langue.

“Sans doute le plus aromatique des clairins, avec un profil extrême et une texture superbement veloutée en bouche…”

Velier

Cette marque désormais mythique pour les amateurs de rhum est intimement liée à la personnalité de Luca Garagano, qui en 1983, acquit des parts de la société familiale éponyme créée en 1947, localisée dans le port de Gènes, et spécialisée dans l'importation et la commercialisation de vins et de spiritueux.

En effet, Luca Gargano sillonne le monde pour négocier et commercialiser de petits bijoux.
Parmi ses plus grandes réussites on peu noter :
- l'acquisition d'un stock de Saint James distillé en 1885 et embouteillé en 1952
- l’acquisition de la totalité des stocks de Caroni et son fameux goût de goudron qui ne laisse pas indifférent (nous on adore mais certains amateurs de rhum n'aiment pas du tout...), suite à la fermeture en 2002 de la distillerie décidée par le gouvernement du petit état insulaire de Trinidad & Tobago, au profit de Angostura.
- le coup de projecteur mis sur les Clairins, ces merveilleux rhums blancs de Haïti faits avec du jus de canne la plupart du temps de façon très artisanale et produits dans les innombrables petites distilleries du pays (plus de 500 !).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Clairin Le Rocher 2017 46,5°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :