Clément Single Cask Canne Bleue 2005 8 ans fût 20100198 41,6°

Bouteille

Rupture définitive

Échantillon 5 cl

Rupture définitive

Clément Single Cask Canne Bleue 2005 8 ans fût 20100198 41,6° : Description et avis clients

Plusieurs particularités font du Clément Single Cask un rhum à part chez Clément :
1) En premier lieu, il est distillé à partir d’une seule variété appelée canne bleue, réputée pour son potentiel aromatique et sa grande concentration en sucre.
2) Ensuite, cette cuvée a bénéficié d’un vieillissement de huit ans dans le chai du domaine. C’est une durée particulièrement longue puisque pour avoir l’appellation XO (extra old) il faut 6 ans de vieillissement.
3) Enfin, chaque bouteille numérotée est issue d’un seul fût conditionné sans filtration ni réduction. Chaque fût apporte sa touche personnelle. Il s’agit ici du fût n°20100198 qui a permis de réaliser 507 bouteilles. Mis en vieillissement en octobre 2005, le rhum a été soutiré du fût en juin 2014.

La note de dégustation de Nico

C’est un fruité intense qui saisit le nez. Les fruits sont tour à tour très mûrs voire passés (ananas) ou acides (passion). Des fruits rouges comme la cerise et la framboise apportent de la délicatesse à ce panier fruitier. Un petit nuage de cannelle et les fruits sont de retour, plus frais cette fois. La mangue se détache, arrosée de jus d’ananas et de melon bien mûr. C’est un nez très gourmand, d’autant qu’un boisé épicé et fondu lui sert maintenant d’écrin.
Cette nouvelle phase amorcée par le bois annonce l’arrivée de la canne, reine de la fête. En retour, elle met en valeur ce bois qui rajeunit et devient plus blanc, plus brut. Il libère à son tour des épices et ce qui semble être sa résine. Les fruits rouges ne veulent pas se faire oublier et rappellent leur présence (cassis, myrtille, mûre). Tous ces arômes se succèdent et reviennent comme dans une ronde. Les agrumes, clémentine et orange en l’occurrence, viennent compléter cette belle palette.

La bouche est beaucoup plus simple et droite que ce à quoi l’on pouvait s’attendre. Le bouquet d’arômes y est fondu. Le boisé est toujours épicé, poivré. On a du zeste d’orange, des fruits exotiques fermentés, de la confiture. Il se dégage une impression de minéralité car cette bouche est nette, tendue.

En finale on est heureux de pouvoir apprécier le boisé fondu qui reste seul, on passe un long moment avec lui.

« Comme Panoramix au sujet de Cléopâtre, je dirais : quel nez… »

1 avis visiteur(s)

  1. Adrien

    Excellent rhum! Dans le même genre que le j.m 2003 que j apprécie beaucoup également!

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :