Ferroni Gwada 1998 Brut de fût 56,5°

Format

,

Contenance

50 cl

Degré

56.5

Âge

+++

Millésime

1998

Packaging

Sans

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne

Particularité

Brut de fût

Profil

Animal, Épices douces, Fruits, Médicinal, Pâtissier

Bouteille :

Rupture définitive

Échantillon 5 cl :

Rupture définitive

Ce millésime 1998 provient d’un seul fût de la distillerie Bellevue, située dans la petite île de Marie-Galante.

Après un vieillissement en fût de bourbon à Marie-Galante, puis à Marseille pendant 2 années de plus, le rhum a été transvasé dans de petits fûts de vin de Rasteau où il a séjourné une année complète. Le Rasteau est l’un des 2 vins doux naturels de la vallée du Rhône (l’autre étant le Beaume de Venise).

Il a finalement été embouteillé tel quel, sans réduction du titrage.

La note de dégustation de Nico

Au nez, on découvre immédiatement une profusion de matières et d’arômes. Le rhum semble tout de suite épais et gras, avec dans un premier temps un côté vineux de type porto. Les épices de Noël nagent allègrement dans une mélasse teinté de rhum grand arôme, le bois pataud est gonflé et humide. Le registre pâtissier renchérit en richesse, avec une frangipane au rhum bien beurrée et des raisins secs.

L’aération couvre les rebords du verre d’épices de Noël (cannelle, muscade, cardamone), mais aussi d’un côté animal, sur le cuir encore frais. Le pruneau s’entoure de plantes résineuses assez sombres, ce qui débouche naturellement sur la mélasse toujours teintée de rhum grand arôme (olive et fruits exotiques), entre le pâtissier et le médicinal.

L’attaque en bouche est puissante, un jus doré et concentré s’engouffre et recouvre le palais d’un végétal médicinal qui s’impose non sans bataille. Une touche de bois verni et de cuivre, puis le rhum s’étale largement en fruits confits des plus pâtissiers, puis en amande, en réglisse, en poivre et en aromates résineux, comme s’il se relâchait enfin avec soulagement.

La finale est longue et pâtissière, avec un supplément de noyau et un petit café sucré.

 

« Une exubérance toute Guadeloupéenne pour ce rhum gourmand, pâtissier et extrêmement riche… »

Ferroni

Guillaume Ferroni, un passionné du monde des bars, s'est employé à sillonner le monde à la recherche de spiritueux d'exception : des rhums, mais aussi des alcools à base de rhum disparus qu'il "ressuscite".

Guillaume Ferroni a aussi voulu redonner à Marseille son statut d'autrefois de "ville du rhum". En effet, au XIXème siècle, avant la naissance du Pastis, la cité phocéenne importait ce spiritueux pour le faire vieillir dans des chais locaux. Cette tradition a désormais - au moins symboliquement - repris, puisque c'est à Marseille que les rhums vieux de la gamme Ferroni maturent lentement.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Ferroni Gwada 1998 Brut de fût 56,5°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :