Ferroni Merveilleux Falernum 19,25°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

19.25

Âge

non vieilli

Packaging

Sans

Profil

Épices douces, Fruits, Pâtissier, Rond

Genre

Rhum, Rhum épicé ou infusé

29.90  Bouteille :

En stock

5.04  Échantillon 5 cl :

En stock

Ferroni Merveilleux Falernum 19,25° : Description et avis clients

Le Fallernum est une liqueur apparue dans les îles britanniques des Antilles au XVIIIème siècle, élaborée à partir de rhums et d’épices, et vieillie en quarter-casks. Ce format inventé autrefois pour transporter les spiritueux à dos de mulet a aussi l’avantage de permettre un contact avec le rhum environ 30% supérieur par rapport à un fût classique.

C’est la même base que le Rosé Rhum Blend qui sert à son élaboration (avec un an en fût de cognac mais sans la finition fût de Rasteau).
Une fois la macération effectuée, un deuxième vieillissement de 6 mois en petits fûts de 60 litres est effectué.
Bien entendu ces fûts étant très aromatisés par les épices du Merveilleux Falernum, ceux-ci sont exclusivement dédiés à ce produit : pour éviter tout risque de confusion, ces fûts sont d’ailleurs tous gravés « Le Merveilleux Falernum ».

C’est un des ingrédients des cocktails Tiki (Zombie, Maï Tai…).

La note de dégustation de Laurent

Sa robe est dorée.

Au nez, les épices dominent et sont rattrapées par l’orange (sous forme de zeste). Cette association me fait penser aux gâteaux de Noël allemands (Lebenkuchen). Ce mélange est savamment dosé et aucune épice en particulier ne prend le dessus.

En bouche, c’est l’orange qui mène la danse, et les épices se laissent conduire. Il y a également une légère note relevée qui vient titiller la langue.

La finale donne l’ordre inverse, puisque ce sont cette fois les épices qui sont au premier plan et l’orange qui suit. Vous garderez ces arômes un long moment.

Ferroni

Guillaume Ferroni, un passionné du monde des bars, s'est employé à sillonner le monde à la recherche de spiritueux d'exception : des rhums, mais aussi des alcools à base de rhum disparus qu'il "ressuscite".

Guillaume Ferroni a aussi voulu redonner à Marseille son statut d'autrefois de "ville du rhum". En effet, au XIXème siècle, avant la naissance du Pastis, la cité phocéenne importait ce spiritueux pour le faire vieillir dans des chais locaux. Cette tradition a désormais - au moins symboliquement - repris, puisque c'est à Marseille que les rhums vieux de la gamme Ferroni maturent lentement.

1 avis visiteur(s)

  1. Mareva

    Liqueur merveilleuse, elle porte joliement son nom, et se boit avec délicatesse aussi bien seule qu'en cocktail.
    Très douce, très parfumée, un mélange subtil mais fort aussi

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *