Saint James Cœur de chauffe 60°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

60

Âge

non vieilli

Packaging

Sans

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique

Profil

Épices fortes, Fleurs, Sec, Végétal

27.90  Bouteille :

En stock

4.89  Échantillon 5 cl :

En stock

Saint James Cœur de chauffe 60° : Description et avis clients

Ce cœur de chauffe n’est pas distillé en colonne comme le reste de la production Saint James, mais en alambic en cuivre à repasse. Après une double distillation, les têtes et les queues sont retirées (donc le début et la fin du distillat). Ainsi, seul le “coeur” est retenu. Il est alors lentement réduit pour atteindre 60°.

Il s’agit donc d’une autre façon de distiller qui sort du cahier des charges de l’AOC, mais qui donne un rhum extrêmement riche en arômes. Parfait pour un ti punch, il peut se boire aussi comme un rhum de dégustation, dans un bon vieux verre tulipe…

La note de dégustation de Nico

Le nez est puissant et il aura besoin d’un peu d’air pour évacuer ses notes les plus éthérées. Il s’ouvre sur des notes florales assez sèches, comme le géranium. Le poivre gris est assez féroce, il fait partie d’une écorce presque minérale qui protège la canne.

L’aération confirme le côté résolument sec et éthéré de ce rhum, et quelques notes de baies noires et rouges viennent s’ajouter au profil. Elles titillent la canne qui sort alors de son écorce, toujours accompagnée de notes poivrées.

La bouche fonce tout droit sur la canne, avec une intensité des plus réjouissantes. Ici, pas de détour, c’est une canne entière et bien droite qui prend forme sur les papilles. Elle s’impose à nous, grâce à un profil sec et une certaine puissance, mais qui s’en plaindrait ? Voici donc une eau-de-vie de canne sans artifices, avec une certaine netteté et pureté des arômes.

La finale est savoureuse et longue, sur le poivre et le jus de canne frais.

« Un rhum qui n’est pas facile d’approche du fait de son côté sec et éthéré au nez. En revanche, il restitue la canne en bouche de façon extrêmement maîtrisée… »

 

Saint James

C’est pour donner la possibilité à la Martinique de pouvoir exporter du rhum vers les pays anglo-saxons que la distillerie Saint-James voit le jour. La décision est prise en 1765 d’appeler la nouvelle marque de rhum agricole Saint-James afin de séduire la population de la Nouvelle-Angleterre, c’est-à-dire les colonies anglaises qui deviendront plus tard les États-Unis d’Amérique.

C’est seulement en 1882 que la marque est officiellement déposée. C’est également à cette date que naît la célèbre bouteille carrée qui fait aujourd’hui partie de son identité. La raison est également pratique dans le choix de la forme : en effet, lors des tempêtes qui secouent les bateaux, la disposition des bouteilles occasionne moins de casse.

En 1974, Saint-James s’établit à Sainte-Marie, au nord-est de la Martinique, afin de se rapprocher des plantations de canne à sucre, mais également pour se défaire de la menace de la montagne Pelée. Les 300 hectares du domaine produisent aujourd’hui trois millions de litres de rhums par an.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Saint James Cœur de chauffe 60°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :