Saint James Fleur de Canne Vieux 42°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

42

Âge

+

Packaging

Sans

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique

36,90  Bouteille :

En stock

5,54  Échantillon 5 cl :

En stock

Saint James Fleur de Canne Vieux 42° : Description et avis clients

Harmonieuse composition de cuvées qui ont vieilli entre 4 et 5 ans, Saint-James Fleur de Canne Vieux est un rhum au caractère gourmand.
Produit en édition limitée, il a été préservé des tanins agressifs grâce à l’utilisation de tonneaux qui ont déjà servi. On y retrouve ainsi la fraîcheur de la canne à sucre.

La note de dégustation de Nico

En bref : fruits – bois – torréfaction – sec – épices douces

Le nez typiquement agricole oscille entre les fruits séchés et un boisé lourd et profond. Ce jeune vieux a déjà su puiser l’essentiel de ce que le fût pouvait lui offrir. Sa jeunesse et sa fraîcheur lui permettent de conserver des arômes de fruits bien frais, dans une salade tout juste préparée : des poires, des bananes, des raisins, des oranges qui vont peu à peu faire penser aux fruits au sirop, avant de revenir aux fruits séchés.
Avec l’aération, le nez se resserre sur quelque chose de plus fin et plus acide, ce qui nous permet d’explorer encore plus le registre des fruits frais comme les raisins blancs et les groseilles. Puis, lorsque le rhum se pose à nouveau, il se gonfle de fruits séchés et de tanins de bois fondus aux épices douces.

La bouche est d’abord empreinte de bois toasté et de café, puis rapidement de fruits exotiques et de fruits séchés, avec une petite acidité stimulante. Les tanins se fondent largement et se lient à l’abricot sec pour un milieu de bouche très savoureux, puis les fruits à coque bien gras s’installent en toile de fond. Ce boisé ne nous quitte pas, que ce soit lorsqu’il exprime ses noix et noisettes grillées ou lorsqu’il sublime les mangues et abricots secs.

La finale marque durablement, avec l’élégance de la cerise et de son noyau, et toujours ces tanins fondus qui ont inondé la bouche.

« Un rhum agricole vieux au rapport qualité / prix impeccable, comme Saint James sait les faire… »

Saint James

C’est pour donner la possibilité à la Martinique de pouvoir exporter du rhum vers les pays anglo-saxons que la distillerie Saint-James voit le jour. La décision est prise en 1765 d’appeler la nouvelle marque de rhum agricole Saint-James afin de séduire la population de la Nouvelle-Angleterre, c’est-à-dire les colonies anglaises qui deviendront plus tard les États-Unis d’Amérique.

C’est seulement en 1882 que la marque est officiellement déposée. C’est également à cette date que naît la célèbre bouteille carrée qui fait aujourd’hui partie de son identité. La raison est également pratique dans le choix de la forme : en effet, lors des tempêtes qui secouent les bateaux, la disposition des bouteilles occasionne moins de casse.

En 1974, Saint-James s’établit à Sainte-Marie, au nord-est de la Martinique, afin de se rapprocher des plantations de canne à sucre, mais également pour se défaire de la menace de la montagne Pelée. Les 300 hectares du domaine produisent aujourd’hui trois millions de litres de rhums par an.

1 avis visiteur(s)

  1. romain

    Robe : Couleur ambrée

    Nez : Canne à sucre, vanille, un peu de fruité (pomme), de l'épice. Un nez moyenne intense mais assez complexe.

    Bouche : On reste sur la canne à sucre. Le fruité du nez est parti et laisse place à des notes végétales voir de légumes verts (peut-être un défaut de la bouteille) . Pas très plaisant

    Finale : Assez longue et sur le thème du « vert »

    Je n'ai pas adhéré à ce Saint James. A réserver aux mixologues

    2-2,5

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :