Saint James Vieux 12 ans 43°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

43

Âge

++

Packaging

Coffret bois

Profil

Bois, Complexe, Épices douces, Fruits, Fumée, Sec

Genre

Rhum, Rhum agricole (pur jus de canne), Rhum AOC Martinique

Nos coups de cœur

Nos recommandations pour s'initier

61.90  Bouteille :

En stock

7.32  Échantillon 5 cl :

En stock

Rhum de dégustation par excellence, ce Saint-James a profité de 12 ans en fût de chêne pour acquérir un caractère à la fois complexe et raffiné.
La part des anges, c’est-à-dire le volume évaporé au cours des années, a concentré les arômes pour en faire une cuvée exceptionnelle.

Le Saint-James Vieux 12 ans a été récompensé par deux médailles du Concours Général de Paris, en 2011 et en 2012.

La note de dégustation de Nico

Au nez, on vient de couper et de séparer la coque d’un maracuja, une petite bombe d’exotisme acidulé. Les épices sont très parfumées, comme un poivre du Sechuan, ou encore des baies roses ou des graines de coriandre. On note aussi un côté brûlé (empyreumatique), de la pâte de coing, et toujours ce fruité acide et vif. Malgré ce profil déjà bien fourni, on sent que le rhum a besoin de plus d’ouverture, l’atmosphère est encore un peu couverte.
En effet, l’aération va permettre au rhum de s’épanouir pour restituer toute l’ampleur des arômes rencontrés précédemment, et surtout pour élargir considérablement sa palette de couleurs. La prune vient alors s’ajouter, avec des baies noires comme la myrtille ou le cassis. Quelques tanins bien accrocheurs percent également, avant que le rhum ne s’adoucisse sur un boisé plus vanillé. Le repos, quant à lui, révèlera des notes bien engageantes de pruneau à l’eau-de-vie.

L’attaque en bouche est douce et classieuse, disons soyeuse. Nous avons des saveurs distinctes de miel et de pruneau et une canne à sucre vibrante. Le rhum offre une sensation fondue, pas du tout tannique. Dans ce fondu se mêlent aussi le poivre, la muscade et la cannelle.

La finale est savoureuse, avec des fruits secs qui marquent bien le palais, du poivre et un vieux boisé.

“Ce 12 ans se détache des autres rhums de la gamme, il a une personnalité propre qui donne justement envie de le comparer avec ses frères, plus jeunes et ainés…”

Saint James

C’est pour donner la possibilité à la Martinique de pouvoir exporter du rhum vers les pays anglo-saxons que la distillerie Saint-James voit le jour. La décision est prise en 1765 d’appeler la nouvelle marque de rhum agricole Saint-James afin de séduire la population de la Nouvelle-Angleterre, c’est-à-dire les colonies anglaises qui deviendront plus tard les États-Unis d’Amérique.

C’est seulement en 1882 que la marque est officiellement déposée. C’est également à cette date que naît la célèbre bouteille carrée qui fait aujourd’hui partie de son identité. La raison est également pratique dans le choix de la forme : en effet, lors des tempêtes qui secouent les bateaux, la disposition des bouteilles occasionne moins de casse.

En 1974, Saint-James s’établit à Sainte-Marie, au nord-est de la Martinique, afin de se rapprocher des plantations de canne à sucre, mais également pour se défaire de la menace de la montagne Pelée. Les 300 hectares du domaine produisent aujourd’hui trois millions de litres de rhums par an.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Saint James Vieux 12 ans 43°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :