Saint James Millésime 2001 43°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

43

Âge

++

Millésime

2001

Packaging

Étui

Profil

Bois, Complexe, Épices douces, Fruits, Sec

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique

69,90  Bouteille :

En stock

7,89  Échantillon 5 cl :

En stock

Saint James Millésime 2001 43° : Description et avis clients

Ce millésime 2001 de chez Saint James a vieilli plus 10 ans en fût de chêne avant d’être réduit lentement à 43° et d’être mis en bouteille en 2011.

La note de dégustation de Nico

En bref : boisé – essence exotique – boite à cigare – épices – fruits secs – canne – réglisse

Le nez s’ouvre sur un boisé sérieux, sombre et ciré. C’est une essence rare et exotique de laquelle on fait les caves à cigares. Le profil rappelle d’ailleurs cet univers du tabac et du bois, avec des épices fines et patinées. La boite à cigare reste un peu ouverte, en s’aérant ses effluves s’éclaircissent et rappellent un bois plus neuf, plus jeune. Les épices sont un peu plus gourmandes et enjouées.
Avec toujours plus d’ouverture, le boisé se relâche pour de bon et laisse s’échapper les fruits secs. Ce sont des fruits qui ont séché longtemps, avec un certain savoir-faire, ils ont gardé leurs parfums les plus élégants. Ceux-ci s’offrent la complicité des épices pour accompagner la canne et la présenter sous son meilleur jour.

L’entrée en bouche est douce et boisée. L’impression d’une essence très exotique se retrouve encore une fois, car le bois semble renfermer des arômes riches et gourmands. En voyageant au cœur de sa fibre grillée, la canne a attrapé des raisins secs, des sucs de fruits mûrs, de la réglisse, des épices, des fruits à coque… C’est bien le boisé qui contrôle l’affaire ici, on repassera toujours par lui avant de glisser d’un arôme à l’autre.

La finale est plutôt délicate, avec du poivre et une pointe de réglisse qui rappelle le sucre roux, voire presque la mélasse.

« Le boisé est la star de ce rhum, il se met au service des arômes en y laissant toujours sa petite signature… »

Saint James

C’est pour donner la possibilité à la Martinique de pouvoir exporter du rhum vers les pays anglo-saxons que la distillerie Saint-James voit le jour. La décision est prise en 1765 d’appeler la nouvelle marque de rhum agricole Saint-James afin de séduire la population de la Nouvelle-Angleterre, c’est-à-dire les colonies anglaises qui deviendront plus tard les États-Unis d’Amérique.

C’est seulement en 1882 que la marque est officiellement déposée. C’est également à cette date que naît la célèbre bouteille carrée qui fait aujourd’hui partie de son identité. La raison est également pratique dans le choix de la forme : en effet, lors des tempêtes qui secouent les bateaux, la disposition des bouteilles occasionne moins de casse.

En 1974, Saint-James s’établit à Sainte-Marie, au nord-est de la Martinique, afin de se rapprocher des plantations de canne à sucre, mais également pour se défaire de la menace de la montagne Pelée. Les 300 hectares du domaine produisent aujourd’hui trois millions de litres de rhums par an.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Saint James Millésime 2001 43°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :