Saint James Vieux 7 ans 43°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

43

Âge

++

Packaging

Coffret bois

Profil

Bois, Épices douces, Fruits, Sec, Solvant, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique

49,90  44,90  Bouteille :

En stock

6,46  6,11  Échantillon 5 cl :

En stock

Saint James Vieux 7 ans 43° : Description et avis clients

Sept longues années ont permis à Saint-James Vieux 7 ans de devenir une cuvée très intéressante pour la dégustation.
Son vieillissement dans des fûts de chêne de faible contenance lui a notamment permis d’extraire l’essence du bois qui constitue le tonneau.

Le total du volume évaporé, également appelé la part des anges, atteint 35 % et offre au rhum une belle concentration d’arômes qui s’apprécie plutôt sec.

La note de dégustation de Nico

En bref : chaud – canne épicée – boisé toasté – vanille

Voici un nez fringant et pétillant, qui saute avec joie aux narines et fait esquisser un sourire. Avec quelques renforts de solvant et d’autres notes « industrielles », il impose sa vigueur et son feu entretenu. La trame du rhum agricole est bien là, elle se met en place tranquillement, avec toujours ce souffle continu en arrière-plan. La canne est élégante, elle s’est composé une belle tenue durant ces 7 ans. Elle a ciselé le boisé, choisi les épices les plus fines et cueilli les végétaux les plus délicats. Elle a ensuite tissé finement cet habit pour le laisser éclater aujourd’hui au grand jour.
Avec un peu d’aération, ce sont vraiment les notes du fût et du temps passé qui s’expriment. Les arômes qui s’étalent et s’accrochent sur les bords du verre font partie de la matière du rhum vieux. Il s’agit avant tout du bois, bien sûr, mais aussi de tout ce qu’il peut contenir comme épices et comme fruits à coque. La vanille et son halo de douceur planent dans l’air, ainsi qu’un léger côté vineux oxydé.

En bouche, le bois fait une entrée remarquée, son grain épais fond littéralement sur les papilles et se change en pâte de fruits à coque. Le palais ainsi saisi, on est à la merci de tout ce que le rhum voudra bien nous donner. La surface du bois a été bien torréfiée, libérant ainsi des arômes de café assez secs. Puis la canne fraîche va chercher plus profond et remonte avec un bois jeune, frais et tendre. Le jus de canne est comme passé au travers des fibres du bois, allant jusqu’à s’infuser de sa résine.

En finale, la canne nous ramène vers une identité de rhum agricole frais, fruité et poivré. La longueur en bouche est d’un équilibre particulièrement savoureux.

« Un classique ! De sa simplicité à sa richesse, en passant par son prix, ce rhum a tout pour plaire… »

Saint James

C’est pour donner la possibilité à la Martinique de pouvoir exporter du rhum vers les pays anglo-saxons que la distillerie Saint-James voit le jour. La décision est prise en 1765 d’appeler la nouvelle marque de rhum agricole Saint-James afin de séduire la population de la Nouvelle-Angleterre, c’est-à-dire les colonies anglaises qui deviendront plus tard les États-Unis d’Amérique.

C’est seulement en 1882 que la marque est officiellement déposée. C’est également à cette date que naît la célèbre bouteille carrée qui fait aujourd’hui partie de son identité. La raison est également pratique dans le choix de la forme : en effet, lors des tempêtes qui secouent les bateaux, la disposition des bouteilles occasionne moins de casse.

En 1974, Saint-James s’établit à Sainte-Marie, au nord-est de la Martinique, afin de se rapprocher des plantations de canne à sucre, mais également pour se défaire de la menace de la montagne Pelée. Les 300 hectares du domaine produisent aujourd’hui trois millions de litres de rhums par an.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Saint James Vieux 7 ans 43°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :