Séverin VO 40°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

40

Âge

+

Packaging

Sans

Profil

Bois, Épices douces, Fruits, Fumée, Iode, Minéral, Sec, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum agricole (pur jus de canne)

35.90  Bouteille :

En stock

5.46  Échantillon 5 cl :

En stock

Séverin VO est un très vieux rhum agricole distillé à partir de la canne à sucre qui pousse sur les terres fertiles de Sainte-Rose.
Le climat de Basse-Terre a permis à la cuvée d’acquérir une richesse aromatique que 3 ans minimum en fûts de chêne ont complété par un caractère délicatement boisé.

En 2011, Séverin VO remporte une médaille de bronze à Paris lors du Salon de l’Agriculture.

La note de dégustation de Nico

Au départ le nez de ce Severin est assez rustique : le côté fumé et plastique brûlé s’estomperont après un petit temps d’ouverture. S’en suit une belle vague de boisé frais, blanc et brut, et une petite noisette torréfiée. L’acidité persiste dans la lignée du fumé des premiers instants, avec quelque chose de minéral, charbonné. Le boisé toasté exhale des arômes de coing et de pomme en compote.
Au fur et à mesure de l’aération, le rhum gagne sa tonalité naturelle de rhum agricole, basée sur la canne bien sûr, mais aussi le poivre et le zeste de citron vert. Il est toujours minéral, iodé également, avec en embuscade la générosité du fruit. C’est une grosse fermentation de fruits exotiques bien mûrs, abandonnés-là, qui se lit entre les lignes.

Une pêche blanche arrivée de nulle part se pose sur la langue, aussitôt contenue par le caractère sec et rustique qui ressort globalement du rhum. La canne s’exprime alors au cœur d’un boisé fumé et légèrement vanillé, ce qui constituera l’essentiel d’une bouche relativement linéaire à partir de là.

La dégustation s’achèvera sans s’attarder, de la même manière, avec de la canne aux saveurs de poivre et de vanille.

“Un rhum sans fioriture, fruit d’une alchimie simple : une eau-de-vie de canne passée dans un fût de bourbon toasté…”

Séverin

Créée en 1928 par Henri Marsolle, la distillerie Séverin se trouve dans le domaine du même nom, au pied des luxuriantes montagnes du nord de Basse-Terre, en Guadeloupe. Elle est implantée sur une ancienne habitation sucrière de la commune de Sainte-Rose dénommée Bellevue, devenue en 1800 une conserverie d’ananas.

Depuis 1928 et le début de la production de rhum agricole, trois générations de Marsolle se sont succédés en enrichissant régulièrement la gamme de plusieurs produits qui puisent leur essence dans la tradition guadeloupéenne et l’art du vieillissement (utilisation des fûts de bordeaux ou de cognac entre autres). Il faut savoir que les Marsolle constituent la plus vieille dynastie de rhumiers de Guadeloupe.

L’un des symboles de la distillerie Séverin est une roue à aubes servant à l’extraction du jus de la canne à sucre. Bien que celle-ci ait cessé de fonctionner en 2010, elle demeure présente dans le domaine. La Grande Maison, habitation du domaine, est par ailleurs un musée.

1 avis visiteur(s)

  1. Note 5 sur 5

    romain

    Robe : Jaune or

    Première surprise, le nez n'est pas dominé par la canne à sucre. On retrouve des notes d'anis, d'épices, de bois et une légère note fumée. Petit à petit la canne à sucre envahit le verre. En outre, on a du poivre et des notes de pomme au four.

    Une bouche très fruitée et gourmande. C'est assez rond. On a de la pèche, du melon, citron, des fruits exotiques ( mangue, ananas). Puis viennent les épices ( cannelle, muscade, vanille ) surtout sur la finale.

    Une finale longue et chaleureuse sur la vanille, les épices et le melon. En outre, il y a une petite touche de fumée.

    Un très rhum à un prix réduit.

    Je suis séduit par ce rhum qui est puissant, fruité, gourmand et épicé. Il est bien fait.

Ajouter un Avis

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :