Springbank 12 ans Cask Strength 54,8°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

54.8

Âge

++

Packaging

Étui

Genre

Whisky

Particularité

Brut de fût

79.90  Bouteille :

En stock

8.61  Échantillon 5 cl :

En stock

Springbank 12 ans Cask Strength 54,8° : Description et avis clients

Voici le Springbank 12 ans embouteillé en 2019 sans réduction du titrage. Cette fois-ci la proportion, qui varie d’un batch à l’autre, entre la part de vieillissement en fûts de sherry et celle en fûts de bourbon est de 50% / 50%.

La note de dégustation de Florian

Le nez est céréalier, terreux, goudronné, avec un sursaut brûlé et enfin fumé. Il donne un certain sentiment maritime, entre minéralité et iode. Les marqueurs Campbeltown sont évidemment présents dans ce 12 ans. De l’air et une goutte d’eau subliment le fruit (la mangue bien mûre). Il y a aussi de la noix grillée, un peu de vernis, et viennent en arrière plan des herbes, thym, anis, réglisse.

En bouche, c’est ample, doux et assez gras. Du citron, du pamplemousse rose, avec un milieu de bouche sucré. Légère fumé, goudronnée et herbacée. Frais et minéral, rocaille chaude mouillée. Enfin, du fruit : la mangue salée – sucrée, l’abricot sec et les fruits secs (raisin, noix).

La finale est longue, goudronnée, sucrée puis très sèche sur de jolies notes fumées. Bonne persistance autour du citron. Toujours cette pointe médicinale que l’on retrouve si souvent chez Springbank avec du thym et de l’anis.

“Un grand classique de chez Springbank, qui nous accompagne sur un chemin aromatique unique lié à nulle autre distillerie. L’identité de Campbeltown.”

Springbank

Springbank : l’âme familiale de Campbeltown

Springbank naît sous l’impulsion d’un contrebandier, William Reid, qui obtient une licence de distillation. Il vend ensuite son affaire à des membres de sa belle-famille, William et John Mitchell, en 1837.

La distillerie est située à Campbeltown qui n’est pas une vaste région comme les Highlands, le Speyside ou les Lowlands, mais simplement une ville portuaire. Springbank est donc une petite citadine.

À la fin du XIXème siècle, il y a une trentaine de distilleries fumantes dans cette zone. Dans les années 20, le retournement du marché du whisky frappe brutalement Campbeltown. Springbank est l'une des rares survivantes malgré une mise sous silence de 1926 à 1933.

Son histoire se poursuit sans heurt jusqu’à une pause de 1979 à 1987. C’est à cet instant que la décision est prise d’arrêter la vente aux assembleurs afin de se concentrer sur les single malts. La réouverture des aires de maltage en 1992 confirment ce retour aux sources et la volonté de rétablir un style authentique.

Springbank est désormais la distillerie-phare de Campbeltown et entretient l’esprit “old-school” du whisky écossais, entre tradition et dimension humaine.

Springbank : une triple gamme officielle

Contrairement à beaucoup de distilleries, Springbank, qui produit moins d’1 million de litres par an, garde la majorité de son whisky. Seuls quelques fûts sont achetés par des embouteilleurs indépendants.

Springbank a, au fil du temps, mis en place trois types de whisky bien identifiables.

Distillé la première fois en 1997 et lancé en 2005, Hazelburn est un un whisky distillé trois fois et non-tourbé. On peut évoquer le classique Hazelburn 10 ans ou encore des éditions limitées comme les Hazelburn Oloroso Cask.

Le bien nommé Springbank, produit depuis 1828, utilise quant à lui une triple distillation partielle (2,5 fois), légèrement tourbé. La gamme traditionnelle est constituée du Springbank 10 ans, du Springbank 12 ans brut de fût, du Springbank 15 ans, du Springbank 18 ans et du Springbank 21 ans.

Enfin, Longrow, distillé pour la première fois en 1973, est une expérimentation qui vise à réaliser un whisky typé comme les Islay. Cette version très tourbée se trouve aujourd’hui sous la forme du Longrow Peated et du Longrow 18 ans ou encore des Longrow Red. Ces dernières sont des éditions limitées vieillies en fûts de bourbon avec une finition dans divers fûts exotiques (vin rouge, porto…).

Springbank réalise également un blend, le Campbeltown Loch.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Springbank 12 ans Cask Strength 54,8°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :