Wild Parrot Hampden 19 ans 1998 64,5°

Bouteille

Rupture définitive

Échantillon 5 cl

Rupture définitive

Wild Parrot Hampden 19 ans 1998 64,5° : Description et avis clients

Ce Wild Parrot est le résultat de l’association entre hidden spirits, un embouteilleur indépendant italien, et Stefano Cremaschi, gérant d’une « enoteca » (cave à vin et à spiritueux) à Milan, passionné de whisky et de rhum.

Ce Heavy Rum est réalisé par la distillerie jamaïcaine Hampden, capable de produire des rhums très aromatiques (avec un taux d’ester extrêmement élevé).

Seul un demi-fût a été embouteillé à son degré naturel, et nous avons pu nous procurer… 2 bouteilles, que, fidèle à nos habitudes dans ces cas là, nous mettons à disposition sur notre site sous forme d’échantillons, avec une limite à 1 par client et par commande (merci de votre compréhension…)

La note de dégustation de Nico

En bref : solvant – olive – fruits exotiques – raisins secs – amande – pâtissier – fruits rouges – puissant

Le nez est au départ assez subtil, plutôt végétal et sec, avec un air lointain de vanille. Quelques effluves de solvant s’extraient rapidement du liquide, avec une petite acidité mais surtout beaucoup d’épices, et même du piment. On remarque une petite olive fine et un peu cuivrée. Puis ce sont les fruits exotiques passés et fermentés qui s’engouffrent, avec un caractère assez frais cependant. On gagne peu à peu en gourmandise et en complexité en croisant quelques raisins secs imbibés de rhum. C’est en découvrant un miel de printemps fort et concentré que l’on comprend que le rhum commence vraiment à s’envoler.
On l’aide à s’aérer en le passant sur les bords du verre, le débarrassant ainsi de ses notes les plus éthérées. La pâtisserie est maintenant grande ouverte : de la pâte d’amande, de la crème, un gâteau Nantais, des fruits confits. Le rhum est de plus en plus facile et gourmand mais continue de proposer des choses, avec par exemple une poignée de feuilles que l’on froisse pour en ressortir la fraîcheur.
(Avec quelques gouttes d’eau, on découvrira quelques fruits rouges crémeux)

En bouche, l’expérience est intense. Le boisé ne s’était pas fait remarquer jusqu’ici, il avait gardé ses effets fumés, ardents et épicés pour notre palais. Le goût du piment ouvre la voie à quelque chose de plus végétal qui lorgne du côté de l’agave et du mezcal. Les fruits rouges sont intenses et précis, les fruits exotiques sont plus contenus, ils n’ont pas la même ampleur qu’au nez.
(Avec un peu d’eau, les épices deviennent plus végétales (anis, réglisse) et le profil s’arrondit autour d’un noyau de pruneau).

En finale, on passe par une sensation légèrement métallique, des fruits à coque et puis l’astringence de la peau de cassis ou du marc de raisins.

« Un Hampden intense dont le nez semble se développer sans fin… »

En complément de notre propre note de dégustation vous pouvez retrouver dans notre article sur le whisky live ce qu’en a pensé Nico, et voici d’autre part les principaux marqueurs relevés par le distributeur : nez ample et vif, exotique et floral, avec pour second nez des notes de canne à sucre, de miel, de tabac, et un côté huileux ; bouche médicinale, végétale, herbacée et fruitée, avec des notes d’hydrocarbure ; finale gourmande et longue sur des fruit très mûrs, des épices douces et des plantes médicinales.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Wild Parrot Hampden 19 ans 1998 64,5°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :