Leblon

Leblon

La cachaça Leblon a été présentée pour la première fois aux Etats-Unis et au Brésil en 2005, puis a commencé à s’étendre en Europe dès 2006. Distillée à « La Maison Leblon », sur les hauts plateaux de Minas Gerais, elle est le fruit d’une collaboration entre deux spécialistes de la distillation : Carlos Oliveira le Brésilien et Gilles Merlet le Cognaçais… Lire plus

La cachaça Leblon a été présentée pour la première fois aux Etats-Unis et au Brésil en 2005, puis a commencé à s’étendre en Europe dès 2006. Distillée à « La Maison Leblon », sur les hauts plateaux de Minas Gerais, elle est le fruit d’une collaboration entre deux spécialistes de la distillation : Carlos Oliveira le Brésilien et Gilles Merlet le Cognaçais.

Elle est produite à partir du seul pur jus des propres cannes du domaine et bénéficie de méthodes artisanales tout au long de son élaboration, ce qui lui vaut d’être certifiée comme « Cachaça de Alambique »… Lire plus

La cachaça Leblon a été présentée pour la première fois aux Etats-Unis et au Brésil en 2005, puis a commencé à s’étendre en Europe dès 2006. Distillée à « La Maison Leblon », sur les hauts plateaux de Minas Gerais, elle est le fruit d’une collaboration entre deux spécialistes de la distillation : Carlos Oliveira le Brésilien et Gilles Merlet le Cognaçais.

Elle est produite à partir du seul pur jus des propres cannes du domaine et bénéficie de méthodes artisanales tout au long de son élaboration, ce qui lui vaut d’être certifiée comme « Cachaça de Alambique ». Cette certification garantit une véritable cachaça traditionnelle, distillée en petites cuvées, à l’inverse des cachaças industrielles produites sur de grandes installations multi-colonnes.

La Maison Leblon suit également une démarche écoresponsable, en transformant les déchets de coupe de la canne en fourrage pour les animaux des paysans des alentours, ou réutilisant la bagasse (restes de la canne pressée) pour chauffer les alambics.

Leblon a notamment été à la pointe du mouvement « legalize cachaça » aux Etats-Unis, où la spécificité Brésilienne du produit n’était pas reconnue. Il était alors classé comme « Brazilian Rum », ce qui ne rendait ni justice à son procédé traditionnel d’élaboration, ni à son profil aromatique bien particulier. Le mouvement a obtenu gain de cause en 2013 et la cachaça a affirmé son identité et ses méthodes de production bien à elles Lire moins

Filtrer Produits Afficher l'unique résultat
Tri
Marque
Genre
Région
Âge
Millésime
Contenance
Pack
Profil
Particularité
Coups de cœur
Degré
Prix