Bielle 2008 40ème anniversaire 53,4°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

53.4

Âge

++

Millésime

2008

Packaging

Étui

Profil

Bois, Complexe, Épices douces, Sec

Genre

Rhum, Rhum agricole (pur jus de canne)

Particularité

Brut de fût

Échantillon 5 cl :

Rupture définitive

Bouteille :

Rupture définitive

Ce millésime 2008 de chez Bielle a vieilli en fût de bourbon dans les chais de la distillerie de Marie-Galante. Il a été embouteillé en 2015 au degré naturel à la sortie du fût, sans adjonction d’eau.

Il a reçu la médaille d’or au Concours Général Agricole de Paris (2016).

La note de dégustation de Laurent

Sa robe est d’un or chaud.

Au nez, la puissance de ce brut de fût est très relative. C’est avant tout sa gourmandise qui saute aux narines : vanille, noix de coco, caramel. Ces arômes sont grandement dus au vieillissement en fût de bourbon. Heureusement, il ne s’arrête pas là et nous offre ensuite des notes plus complexes de réglisse, de tabac et d’orange. Ces deux familles s’entendent à merveille et nous présentent un rhum bien équilibré.

En bouche, la puissance là aussi est bien mesurée. Le rhum offre un bel équilibre entre arômes gourmands (entre autres cette vanille bien présente) et notes plus complexes. La réglisse, cette fois, prend beaucoup de place. Ce Bielle 2008 occupe bien la bouche dès l’attaque et se développe pleinement, jusqu’à une fin de bouche où une pointe orangée fait son apparition.

La finale est longue et largement dominée par l’association réglisse/vanille. Le temps passant, le boisé et la noix de coco refont surface. La fraîcheur de la canne – comme mentholée – ainsi que l’orange, réveillent cette finale et l’empêchent de tomber dans la facilité ou la lourdeur.

“Un brut de fût de chez Bielle, plus atypique que les autres grâce au type de fût utilisé pour son vieillissement.”

Bielle

Implantée en plein cœur de la petite île antillaise de Marie-Galante, la distillerie Bielle a été créée au XIXe siècle à la place d’une ancienne unité de sucrerie.

Fondée par la famille éponyme, elle passe par la suite entre les mains de différentes familles pour appartenir aujourd’hui à celle de Paul Rameaux.
Perpétuant les traditions séculaires des Caraïbes, la petite entreprise produit du rhum agricole ainsi que des liqueurs.  

La distillerie bénéficie pleinement du climat ensoleillé des Antilles pour la concentration en sucre de ses cannes ainsi que pour la maturation des cuvées. Elle utilise aujourd’hui la technique de la phytomédiation pour diminuer l’impact environnemental du traitement des vinasses (épuration des eaux par des écosystèmes naturels).

1 avis visiteur(s)

  1. Note 5 sur 5

    Rémy

    Un des meilleurs rhum que j'ai bu. Il est sec avec un finish complexe et épicé car issu de rhum agricole, donc à l'opposé des vieux rhum "doux" qui pour moi est une valorisation de produits de second rang ou d'ajout de caramel.
    Il a été consommé en même temps qu'un rhum vieux Karukera select cask (bouteille noire) lui aussi excellent.
    Il est un excellent alternatif au whisky Springbank 14 ans de fut de bourbon.
    Désolé pour les copains, je l'ai consommé tout seul...

Ajouter un Avis

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :