Centenario 30 40°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

40

Âge

++

Packaging

Étui

Profil

Bois, Épices douces, Rond, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum de tradition espagnole (Ron), Rhum traditionnel de mélasse

148.00  Bouteille :

En stock

13.47  Échantillon 5 cl :

En stock

Rhum d’exception édité en nombre limité de bouteilles, Centenario 30 s’est lentement imprégné de l’exubérance de la nature du Costa Rica. Cette cuvée hors d’âge est un savant assemblage de plusieurs rhums qui ont vieilli au minimum 30 ans dans des fûts de chêne blanc, profitant des conditions tropicales de l’Amérique Centrale et des avantages de la méthode solera.

Conditionné dans une très belle carafe, Centenario 30 est un rhum de collection qui promet une expérience de dégustation inoubliable.

La note de dégustation de Nico

Le nez est très marqué sur les fruits à coque et le caramel. Tout cela est fortement torréfié, le caramel est noir et on a l’impression d’être dans une brûlerie de café. Les fruits sont noirs eux-aussi, nous avons du cassis et de la peau de raisin dont les tanins se confondent avec ceux d’un bois très toasté. Les épices sont torréfiées également, elles enrichissent le boisé qui semble alors très vieux, très mature. Le toastage a permis de libérer quelques touches de vanille, on sent alors une pointe de douceur en fond.
Avec l’aération, le profil du rhum reste droit dans ses bottes, noir c’est noir. Le café embaume la pièce, le boisé est maintenant plus que toasté, il est carbonisé. Nous avons aussi en guise de confiserie, des noix caramélisées à la mélasse que l’on aimerait croquer. Parmi les fruits à coque nous avons également un cacao bien torréfié et finement moulu, dont les poussières emplissent l’atmosphère.

En bouche, la sensation est douce et légère, avec un chocolat assez profond et suave. Nous avons toujours de la mélasse et du caramel, c’est assez ample et consistant, comme un sirop d’érable bien concentré qui s’écoulerait lentement. Les fruits à coque se sont adoucis, ils se fondent dans une certaine onctuosité. Le rhum enveloppe bien le palais, il est plutôt savoureux.

En finale, la signature sombre du rhum se fait sous la forme d’un boisé caramélisé au sirop d’érable, avec un rappel du duo fruits / tanins intéressant qui évoque le melon au Porto.

“Le grand âge de ce rhum met en valeur sa longue exposition au bois d’un fût fortement toasté, ce qui le réserve aux dégustateurs expérimentés…”

Centenario

Le Costa Rica, étroite bande de terre encadrée par la mer et riche d’une nature exubérante, est considéré comme un pont entre les différentes cultures américaines. C'est ce petit pays de l’Amérique Centrale qui abrite Centenario, une distillerie aux traditions séculaires puisant son savoir-faire à la fois aux Caraïbes et en Amérique latine.

Les rhums Centenario sont exclusivement produits à partir du pur jus de canne issu des terres fertiles et volcaniques. Ils bénéficient par la suite d’un vieillissement en fûts de chêne.

1 avis visiteur(s)

  1. romain

    Couleur acajou d'une belle intensité.

    Nez : Comme le 25 ans , on est sur notes sucrées (caramel), boisées et de vanille. Toutefois, il y a une intensité aromatique supérieure qui permet de faire apparaître de nouveaux arômes. Ainsi, des notes de miel viennent au nez.

    Bouche : On est sur un rhum liquoreux, très sucré. On retrouve les arômes du nez en bouche. On est sur le caramel et sur la vanille. Toutefois, on retrouve de nouveaux arômes comme les fèves de cacao. Un touche d'épice se dévoile.

    Finale : Elle est une longueur moyenne. On est des notes de vanille , de caramel et de cacao.

    Un rhum très doux qui est un peu plus complexe que son cadet (centenario 25). Il a aussi une intensité aromatique légèrement plus importante en bouche. On ressent un peu plus le degré d'alcool et les épices apparaissent aussi. Je le conseille aux personnes qui ont aimé le centenario 25 en espérant boire une version plus intense. Le centenario 30 est le bienvenu pour ce public. Ce rhum a gagné en complexité et en intensité. En contrepartie, il a légèrement perdu en douceur.

    4/5

Add a review

Laissez un avis visiteur

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Si vous aimez, nous vous recommandons :