Clairin Sajous récolte 2018 56,4°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

56.4

Âge

non vieilli

Millésime

2018

Packaging

Étui

Genre

Rhum, Clairin (Haïti), Rhum pur jus de canne, Rhum blanc

Profil

Épices douces, Fruits, Iode, Végétal

48.00  Bouteille :

En stock

6.33  Échantillon 5 cl :

En stock

Clairin Sajous récolte 2018 56,4° : Description et avis clients

Voici un autre batch millésime 2018 produit par Chelo, la petite distillerie de Michel Sajous.

La note de dégustation de Nico

Au nez, voici un clairin furieusement jovial, qui trépigne d’impatience à l’idée d’offrir tout ce qu’il peut. D’abord contenue dans une passe de solvant, la canne s’en extirpe et exulte brillamment. Elle est teintée d’herbes et d’épices, d’aromates et de condiments. Sa fraîcheur et son naturel sont désarmants.

L’aération nous laisse explorer plus profondément la cuve de fermentation. À ce stade, on entrevoit des notes plus terreuses, de la truffe, de l’olive noire, des légumes en pickles.

La bouche est vive mais aussi particulièrement enveloppante, ce qui de fait offre un équilibre réjouissant. Toute la spontanéité de l’eau-de-vie naturelle surgit, avec ses couleurs et ses arômes en pagaille. On a tout d’abord la canne au naturel, chaude et sucrée, puis des aromates bien verts et même résineux. Le palais est également sans cesse caressé par des fruits exotiques veloutés comme la mangue.

La finale est annoncée par un mouvement poivré, qui nous amène vers des arômes plus profonds de fermentation, comme l’olive.

« Une très belle édition du clairin Sajous, qui nous communique sa joie d’exister… »

Il existe un autre batch de cette même année de récolte. Le Sajous 2018 55,9° offre des notes de fermentation plus poussées dans un premier temps, ainsi qu’un profil plus épicé. À l’inverse, c’est avec l’aération que l’on retrouve une canne plus fraîche. Sa bouche semble étonnamment plus puissante, et sa finale est extrêmement gourmande.

Velier

Cette marque désormais mythique pour les amateurs de rhum est intimement liée à la personnalité de Luca Garagano, qui en 1983, acquit des parts de la société familiale éponyme créée en 1947, localisée dans le port de Gènes, et spécialisée dans l'importation et la commercialisation de vins et de spiritueux.

En effet, Luca Gargano sillonne le monde pour négocier et commercialiser de petits bijoux.
Parmi ses plus grandes réussites on peu noter :
- l'acquisition d'un stock de Saint James distillé en 1885 et embouteillé en 1952
- l’acquisition de la totalité des stocks de Caroni et son fameux goût de goudron qui ne laisse pas indifférent (nous on adore mais certains amateurs de rhum n'aiment pas du tout...), suite à la fermeture en 2002 de la distillerie décidée par le gouvernement du petit état insulaire de Trinidad & Tobago, au profit de Angostura.
- le coup de projecteur mis sur les Clairins, ces merveilleux rhums blancs de Haïti faits avec du jus de canne la plupart du temps de façon très artisanale et produits dans les innombrables petites distilleries du pays (plus de 500 !).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Clairin Sajous récolte 2018 56,4°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :