Clairin Sonson 2018 53,2°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

53.2

Âge

non vieilli

Millésime

2018

Packaging

Étui

Profil

Épices douces - Solvant - Végétal

Catégorie

Clairin (Haïti)

Particularité

Brut de distillation

47,90  42,90  Bouteille

En stock

6,32  5,96  Échantillon 5 cl

En stock

Clairin Sonson 2018 53,2° : Description et avis clients

Clairin Sonson 2018 est une eau-de-vie de canne traditionnelle qui nous vient d’Haïti. La distillerie Clairin Sonson Pierre-Gilles se trouve à Cabaret, dans la baie de Port-au-Prince. Elle a été fondée en 1932 par Prinston Pierre-Gilles, puis a été reprise à sa mort par son petit fils Stephan Kalid Saoud, en 1989. D’une production de 10 000 litres de clairin par mois, elle est aujourd’hui passée à 60 000.

Ce clairin est distillé à partir de sirop, dans la plus pure tradition haïtienne. Le jus de canne frais est pressé à la distillerie, puis emmené à la salle de cuisson. Là, il est cuit dans une succession de bassins métalliques, où il se concentre pour devenir sirop. Celui-ci est allongé à l’eau pour faire « la rape », le moût prêt à fermenter.

Cette fermentation se fait à l’aide de levures sauvages, et s’étale sur une petite semaine. À l’issue de ces 7 jours, le clairin est distillé dans l’une des 3 petites colonnes en cuivre à trois plateaux. Il est embouteillé tel quel, sans réduction, « still proof ».

La note de dégustation de Nico

Au nez, la générosité de ce clairin est immédiatement perceptible. Il se déploie sans aucune entrave, avec une canne sauvage entourée d’aromates puissants. L’ampleur aromatique est saisissante et appuyée par une touche de solvant très bien intégrée, qui ne fait qu’apporter de l’expressivité.

L’aération ne calme en rien la bête, sans toutefois la déchaîner plus que de raison. Il y a l’air de rien un sentiment de maîtrise, avec un clairin qui garde un cap généreux, gourmand, sauvage, 100 % concentré sur la canne.

La bouche est très équilibrée, et beaucoup moins sauvage que ce que l’on aurait pu imaginer. L’attaque est même plutôt « clean », toujours entièrement dédiée à la canne, avec une petite pointe cuivrée et sèche qui nous laisse approcher l’alambic de près. La canne est vive et teintée de poivre, sa bagasse assure un versant plus sec.

La finale est relativement légère, très claire, sur le jus de canne fermenté.

« Un clairin très nature, sans artifice, qui se concentre à 100 % sur la canne… »

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Clairin Sonson 2018 53,2°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :