Compagnie des Indes Jamaïque New Yarmouth 2005 12 ans 55°

Bouteille

Rupture définitive

Échantillon 5 cl

Rupture définitive

Compagnie des Indes Jamaïque New Yarmouth 2005 12 ans 55° : Description et avis clients

Ce 12 ans d’âge provient d’une distillerie du Sud de la Jamaïque qu’on a peu l’habitude de croiser sur le marché du rhum en Europe : il s’agit de New Yarmouth qui produit un « overproof » particulièrement puissant et aromatique.

Nous avons affaire ici à un millésime (distillation et mis en fût en 2005) et d’un single cask. Chaque bouteille est numérotée.

La note de dégustation de Nico

En bref : solvant – puissant – concentré – grand arôme – pâtissier – fruits exotiques – fruits rouges – amande

Le nez est extrêmement imposant et fera le bonheur des amateurs de rhums Jamaïcains sur-vitaminés. Impressionnant sur les esters, il est très puissant du point de vue aromatique. Il n’évolue pas dans un registre de fermentation de fruits trop mûrs, mais plutôt sur des notes éthérées de solvant. Il n’en reste pas moins un pur « high ester » ou grand arôme. Ne pas se fier à sa pâleur, il projette ses arômes concentrés très loin du verre, dans toute la pièce. Finalement on se rend compte que le fond du profil est tout de même très pâtissier, avec des raisins secs, de la banane, du chocolat au lait. On imagine toutes les sortes de desserts que l’on pourrait faire ou déguster avec ce rhum. On remarque également un côté fruits rouges en sorbet, un aspect assez sucré et proche du bonbon. On se laisse aussi attendrir par la vanille avant que les fruits exotiques très mûrs n’entrent finalement en scène de manière fracassante.
Après du temps et de l’aération, on est toujours impressionné par sa puissance aromatique. Cela n’empêche pas aux notes biens rondes de se faire une place aussi. L’amande s’étale en pâte crémeuse et même beurrée. Un registre végétal et médicinal vient compléter le profil (romarin, noyau), n’en jetez plus !

En bouche, la texture est très enveloppante et fondante. Le rhum est puissant, bien entendu, on se contentera de le siroter, mais il est surtout gourmand. Cela tient au fait qu’il est notamment très épais et très gras, presque sucré. Le milieu de bouche est également hyper gourmand et fruité (amande et fruits confits), et délicieusement concentré.

La finale est sèche et métallique, avec l’amertume de tanins de prune ou de myrtille.

« Quel rhum ! Une véritable bombe d’arômes qui enrobe la bouche pour très longtemps… »

En complément de notre note de dégustation

Voici ce qu’en pense en synthèse Florent Beuchet, l’embouteilleur de ce rhum : olives noires et fruits exotiques pour un nez d’une grande complexité ; explosion en bouche sur des fruits à coques torréfiés et de l’orange confite ; finale puissante et persistante.

1 avis visiteur(s)

  1. romain

    Couleur : Or gris

    Nez : Intense, très jamaïcain. D'un coté, on ressent beaucoup d’arômes de solvants. D'un autre coté, on a une palette aromatique de fruit (banane, pèche, ananas) et d'épices (vanille, poivre, estragon). Un nez magnifique où on ne ressent pas réellement la teneur alcoolique du rhum. Un ensemble qui shootera tout amoureux des rhums jamaïcains.

    Bouche : Puissant, fruité, l'attaque est franche où on oscille entre les fruits (banane, fruits secs, prune), l'amande, le café et une note de solvant.

    Finale : Longue et intense, ce rhum nous enivre parfaitement.

    Un très bon rhum jamaïcain. Très bel équilibre. Les 55° sont présents sans prendre le dessus sur la palette aromatique de ce New Yarmouth. Un achat indispensable pour les amoureux de la Jamaïque. Très bon rapport qualité prix.

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :