Depaz Millésime 2002 45°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

45

Âge

++

Millésime

2002

Packaging

Étui

Profil

Bois, Complexe, Épices douces, Fruits, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum agricole (pur jus de canne), Rhum AOC Martinique

Nos coups de cœur

Nos autres coups de cœur

67.90  Bouteille :

En stock

7.75  Échantillon 5 cl :

En stock

Ce millésime de l’année 2002 a vieilli pendant au moins 11 ans dans de petits fûts de chêne.

Ce rhum de la célèbre distillerie martiniquaise a obtenu de nombreuses récompenses, et notamment la médaille d’argent au Concours Général Agricole de Paris de 2016.

La note de dégustation de Nico

Résumé : fruits secs – boisé fin – chocolat – équilibre et élégance

Le nez s’ouvre sur des fruits secs chauds et puissants qui diffusent un parfum intense. Les tanins du bois s’y confondent, ils sont très fondus et amènent en plus un cacao doux, presque chocolat au lait. Malgré tout, ce nez reste fin et subtil grâce aux épices qui donnent un petit grain élégant. Les fruits exotiques sont mûrs à point, ils gonflent et foisonnent sous notre nez, avec surtout de la papaye et de l’ananas. On se dit une nouvelle fois que le rhum est bien fait car bien que très fruité, il garde un bel équilibre. Les fruits comme la banane ou la papaye apparaissent alors plus raisonnables, comme séchés.
Après un peu d’aération, le boisé apporte d’avantage de sérieux. Il est fin et épicé et rappelle une boîte à cigares. Les fruits ont fait un pas en arrière. Ils sont confits, intenses mais doux. On a de l’abricot sec, du gingembre confit, et bien sûr de la canne, avec un jus naturel aux accents fermentés. L’ensemble donne un rhum présent et limpide.

En bouche, le boisé prend la main en premier, avec des fruits à coque bien ronds et même assez gras. On pense ensuite à un chocolat noir aux raisins, avant que les épices n’ouvrent la voie à un poivré bien franc. Le boisé reste droit, alors que s’y déverse un mélange de pruneau et de fruits noirs qui rappelle le Porto.

La finale se déroule longuement sur la canne et des fruits bien ronds, puis à nouveau des fruits secs, le tout portée par une petite fraîcheur mentholée.

“Une belle réussite que ce millésime 2002, équilibré, juste, élégant, mais surtout pas ennuyeux…”

Depaz

Ancienne capitale de la Martinique, la ville de Saint-Pierre accueillait de nombreuses distilleries jusqu'à ce que l’éruption de la montagne Pelée en 1902 rase la localité de la carte. La famille Depaz disparaît également dans le cataclysme, à l’exception de Victor qui étudie à Bordeaux. À la fin de ses études, sans argent, il revient à Saint-Pierre et achète un terrain en 1917. C’est au pied du volcan que les premières cuvées de la distillerie voient le jour. À cette époque, Victor Depaz construit également une résidence en souvenir de son enfance et fonde une famille.

Dès 1922, le rhum Depaz obtient sa première médaille. La génération suivante perpétue les traditions paternelles en produisant des rhums AOC qui doivent leurs arômes aux terres volcaniques de la localité, aux eaux de source d’une grande pureté et à une vieille machine qui donne au domaine un cachet unique.

Depaz s’associe en 1989 avec le distributeur Bardinet pour développer ses ventes.

En 1998, le destin frappe encore l'Habitation Depaz avec un terrible incendie, allumé accidentellement par une soudure réalisée dans l'air imprégné des vapeurs d'alcool des chais : 700 000 litres de rhum contenu dans les fûts de vieillissement partent en fumée. Cet événement explique la rareté des millésimes des années qui précèdent cet accident, et depuis, les chais ne se visitent plus, ce que l'on peut comprendre...

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Depaz Millésime 2002 45°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :