El Dorado 21 ans 43°

107,00  Bouteille

En stock

10,54  Échantillon 5 cl

En stock

El Dorado 21 ans 43° : Description et avis clients

El Dorado 21 ans compte parmi les rhums les plus prestigieux proposés par la distillerie guyanaise Demerara Distillers Ltd.
Héritier de plus de 300 ans de traditions anglaises, cette entreprise assemble El Dorado 21 ans à partir de rhums distillés dans des colonnes et des alambics en bois. Ceux-ci offrent aux eaux-de-vie qu’ils abritent leur richesse aromatique.

Le vieillissement en fûts de bourbon a ensuite duré 21 ans au minimum.

En 2005, El Dorado 21 ans remporte la médaille d’or du Wine & Spirits Competition of San Francisco. En 2006 et en 2007, il remporte également deux médailles d’argent.

La note de dégustation de Nico

Le nez de ce rhum réunit les arômes uniques des alambics de la région du Demerara. D’un côté nous avons des fruits à coque caramélisés et des fruits rôtis, et de l’autre de la poudre à canon, du solvant et de la fumée. Ce nez est bien présent, prenant. La mélasse s’impose dans toute sa splendeur, avec en prime une noix grillée (et même carbonisée) en gage de maturité. Malgré un côté fruité très exotique que l’on devine par moments, le caramel bien brûlé montre le visage d’un rhum plutôt dur et charpenté.
L’aération va justement permettre à ce rhum de s’adoucir, les notes plus dures vont s’effacer un peu et le profil va s’arrondir. Le rhum offre alors une belle complexité, avec des notes vineuses d’oxydation et de noix, mais aussi un côté graisse et huile de moteur qui étonnamment semble délivrer des notes pointues de fruits rouges et noirs. La mélasse est bien sombre, insondable, profonde et riche. Elle renferme un miel foncé et un bois toasté jusqu’à caramélisation.

La bouche allie puissance et rondeur, intensité et gras, poudre et miel. La mélasse et le caramel ont complètement englué les fruits à coque et plus particulièrement les noix. Les fruits rouges et la pâte de coing semblent toujours liés à ce côté industriel, mêlant tanins et notes métalliques ou fumées. Le bois est recouvert d’un caramel bien noir. Il faut quand même dire que le rhum est doux malgré tout, les fruits à coque sont caramélisés et parfumés de café. C’est là le miracle des rhums du Demerara : allier des notes sombres et une sensation de rondeur qui enveloppe et colle au palais.

La finale nous laissera souffler sans s’attarder, avec du caramel, un peu de charbon et une petite impression salée.

« Ce classique du distillateur historique des rhums du Guyana est issu d’alambics mythiques et donne une bonne idée du style Demerara… »

1 avis

  1. Olivier Besse

    Très bon. Mais rapport qualité pris decevant par rapport au El Dorado 15 ans

Be the first to review “El Dorado 21 ans 43°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :