Habitation Velier WP Forsyths White 2nde édition 57°

52,90  Bouteille

En stock

6,68  Échantillon 5 cl

En stock

Habitation Velier WP Forsyths White 2nde édition 57° : Description et avis clients

Habitation Velier Forsyths WP 57° a été distillé en 2015 chez Worthy Park, la plus vieille distillerie de Jamaïque, qui a rouvert en 2005 après 50 ans de fermeture. La distillation a été effectuée en alambic “pot still”. C’est pourquoi Habitation Velier a classé ce rhum dans la catégorie des “Pure single Rums”, c’est à dire celle des rhums distillés dans un seul alambic pot still (alambic de type charentais).

Ce qui fait l’incroyable originalité de ce rhum, c’est la durée de la fermentation qui a précédé la distillation : 3 mois ! À titre de comparaison, la fermentation d’un rhum agricole, de Martinique par exemple, est d’environ 2-3 jours.
C’est ainsi que le pourcentage d’éléments non alcool atteint 597,3 g/hlpa (moitié moins pour un rhum agricole de Martinique, une centaine pour les rhums blancs de tradition espagnole). Ce sont ces éléments qui donnent au rhum ses arômes.

Un rhum blanc de dégustation très aromatique et dans la plus pure tradition jamaïcaine !

La note de dégustation de Nico

En bref : fruits exotiques mûrs – olive – cuivré – puissant – fumé – fondant

Le nez est plutôt puissant, mais surtout ultra-exotique. Les fruits sont extrêmement mûrs, ils sont issus d’une fermentation qui a développé un maximum d’esters, ces composés aromatiques responsables de ce profil très lourd. À ce niveau de concentration, on parle de grand arôme, c’est-à-dire d’un rhum aux notes caractéristiques de banane et autres fruits très mûrs, et relevé d’une note d’olive en saumure. La prune oscille entre un aspect velouté, très suave, et un côté métallique un peu fumé et oxydé. Un registre végétal se dégage également, avec des aromates comme l’estragon ou avec du brou de noix.
Le fait d’aérer le rhum le rend encore plus vif, il se pare alors d’un petit fumé qui relance sur des notes de cuir frais et d’olive. Nous sommes plus que jamais dans le grand arôme. Une sensation curieuse de bonbon est tout de même présente, avec des fruits de la passion et de l’ananas en mousse ou en sorbet. Même ici, le Yin et le Yang se combinent : ce sont les notes de cuivre puis d’amande douce et gourmande qui se succèdent.

En bouche, les impressions se combinent également. On passe du fondant au cuivré, de l’olive aux fruits exotiques fermentés. On se délecte ensuite d’un lait végétal d’amande amère puis d’une résine concentrée, chaleureuse, et saupoudrée de gingembre. Les eaux-de-vie de poire, de banane et de mirabelle envahissent totalement la bouche pour notre plus grand plaisir avant de s’épaissir et de prendre la forme d’une gelée de mûre fondante. Un régal.

La finale est très longue, le rhum est collant et imprime chaque recoin de la bouche où il continue de diffuser ses sucs fruités.

“Ce rhum blanc est très réussi, aussi bien en tant que rhum de dégustation qu’en tant que rhum à cocktails, et pourquoi pas pour la cuisine. L’intensité de ses arômes ainsi que sa gourmandise semblent sans fin…”

1 avis visiteur(s) et 2 avis

  1. Philippe Athé

    Invitation aux voyages avec ce rhum jamaïcain. Puissant , aromatique long , à boire en cocktail ou t'punch ensoleillé

  2. Benoit Moreau

    Si je devais résumer : ce rhum est un vrai petit bonbon et probablement mon rhum blanc de dégustation préféré.

  3. Benoit Moreau

    Que dire... Excellent !

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :

  • Une version brut d'alambic, colossale...
  • La version à 75,5°, pour amateurs de sensations fortes...