Habitation Velier Forsyths WP 151 Proof 2nde édition 75,5°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

75.5

Âge

non vieilli

Millésime

2017

Packaging

Sans

Profil

Animal, Fleurs, Frais, Fruits, Iode, Solvant, Végétal

Genre

Rhum, Rhum blanc, Rhum de tradition anglaise (Rum), Rhum traditionnel de mélasse

Nos coups de cœur

Nos autres coups de cœur

66.90  Bouteille :

En stock

7.68  Échantillon 5 cl :

En stock

Habitation Velier Forsyths WP 151 Proof 2nde édition a été distillé en 2017 dans l’alambic “pot still à double retort” construit par Forsyths. Celui-ci a été installé en 2005 dans la distillerie Worthy Park, d’où la dénomination donnée par Luca Gargano de “Pure single Rum” (un seul alambic pot still).

Ce rhum est original pour deux grandes raisons. Tout d’abord il titre 75,5° ce qui est inhabituel pour un rhum. C’est toutefois à ce degré là que les rhums jamaïcains étaient traditionnellement embouteillés…

Ce qui fait l’originalité de ce rhum, c’est d’autre part la fermentation extrêmement longue à laquelle il a été soumis : 3 mois ! Alors que la durée de fermentation d’un rhum agricole de Martinique par exemple n’est que de 2-3 jours…
C’est grâce à cela que le taux en éléments non alcool de ce rhum, c’est à dire ce qui apporte les arômes, est très élevé : 597,3 gr/hlpa (la version 1 faisait déjà 502 gr/hlpa).

Cette version à 75,5° peut se boire sec (pour amateurs avertis). On peut aussi ajouter un peu d’eau de source soi-même avec la dose que l’on souhaite, ou enfin s’en servir comme base de cocktail Tiki.

La note de la version précédente se trouve ici.

La note de dégustation de Nico

Résumé : solvant – fruits exotiques – frangipane – puissant et gourmand à la fois

Wow ! Le nez est très puissant mais rond à la fois et s’empare de vos sens avec une présence très forte. Pour peu que l’on prenne tout de même quelques précautions (l’alcool brûle lorsque l’on s’y frotte de trop près et bloque les arômes), ce nez est même une véritable caresse, avec un profil 100% Jamaïcain fait de fruits exotiques en pagaille et d’odeurs de papier neuf.
Lorsque l’on ballade un peu le rhum dans le verre pour l’aérer, le métal et le solvant sont les premiers à accrocher les narines, ce qui confirme une nouvelle fois son origine. Le profil s’allège légèrement avec des fleurs blanches. Les fruits moelleux entrent en scène pour amortir toute cette puissance, on est alors happé par l’épaisseur du rhum. Après une petite pointe d’olive, la banane préfigure le profil que l’on retrouvera sur les expressions vieillies de ce rhum. Justement, avec une bonne aération, on croirait presque à un rhum vieux complexe aux arômes de frangipane et de noyau.

En bouche, le palais est envahi, submergé, le rhum explose de façon hyper gourmande sur le palais. C’est un rhum à siroter à petites gouttes, on peut alors pleinement apprécier la concentration de fruits qui s’y trouve. Il est donc très exotique mais aussi animal et mordant, salé, iodé. On peut également noter un côté végétal, une sorte de bois vert, comme le coeur blanc d’une tige de canne.

La finale est très longue et savoureuse, gourmande, avec de l’amande, du citron et de la banane.

“Une brute initialement réservée aux cocktails, mais aussi une expression très pure d’un rhum blanc jamaïcain tout juste sorti de l’alambic…”

Habitation Velier

À l'heure de la montée en puissance du rhum, si l'on veut qu'il s'affirme comme spiritueux "sérieux" à l'image du whisky, il est temps de clarifier les choses et de définir ce qui fait un rhum de qualité.

Luca Gargano, à l'origine de la marque Habitation Velier, a proposé à cet effet une classification qui distingue les rhums selon leur procédé l'élaboration.
C'est la catégorie des Pure Single Rum qui est représentée par cette marque, soit des rhums provenant d'une seule distillerie et distillés de façon discontinue dans un alambic "Pot Still".

Pour Luca Gargano et un nombre grandissant d'amateurs de rhum, la transparence est une nécessité absolue : c'est pourquoi on retrouve sur l'étiquette l'alambic utilisé, la distillerie, la part des anges (% d'évaporation dû au vieillissement), les dates de distillation et d'embouteillage (y compris pour les rhums blancs), le taux de congénères aromatiques (éléments qui donnent le goût), etc.

Enfin les rhums de la marque se doivent d'être authentiques. Ils proviennent de matières premières locales, sont embouteillés "brut de fût" (sans réduction du degré d'alcool avec de l'eau) et sont le fruit de collaborations directes avec les distilleries, ce qui en font des produits uniques avec, par exemple, des demandes de fermentations spéciales.
Et chose rare, le vieillissement se fait entièrement sur place, donc sous les tropiques, ce paramètre ayant une incidence significative sur la concentration du produit final.

Pour parfaire la valorisation de ces produits artisanaux de qualité, aucune édulcoration, coloration ni filtration à froid n'ont été effectuées.

3 avis

  1. Note 5 sur 5

    Marie Helene J.

    cadeau pas encore consommé

  2. Note 4 sur 5

    Aldebert Christopher

    Un vrai Rhum de bonhomme , canne à sucre fruits et terre , à goûter absolument .

  3. Note 4 sur 5

    SR

    Pour les amateurs de fortes sensations

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Habitation Velier Forsyths WP 151 Proof 2nde édition 75,5°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :