Matugga Mavuno 2018 46°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

46

Âge

+

Packaging

Sans

Genre

Rhum, Rhum de tradition anglaise (Rum), Rhum traditionnel de mélasse

Profil

Animal, Complexe, Épices douces, Fumée, Iode, Rond, Torréfaction

48.90  Bouteille :

En stock

6.39  Échantillon 5 cl :

En stock

Matugga Mavuno 2018 46° : Description et avis clients

Matugga Mavuno est un rhum peu commun, à la fois du fait de ses arômes atypiques, mais aussi quant à son élaboration.

En effet, il est distillé en pot still en cuivre et vieilli dans des fûts d’accacia en Écosse (à Livingston, entre Glasgow et Édimbourg) à partir d’une mélasse produite en Ouganda (63%) et en Tanzani (37%).

En swahili, Mavuno signifie la “récolte”.

C’est la première édition limitée de la marque (ici l’édition 2018).

Le rhum n’est pas filtré à froid, et est garanti sans ajout d’aucune sorte (ni caramel ni sucre).

La note de dégustation de Nico

Au nez, on reconnaît la patte des rhums de mélasse distillés en petits alambics. C’est un registre puissant, organique, truffé, relevé par une paille dorée et épicée. Ce sont des arômes très lourds, aux limites de la charcuterie et même du fromage. On note une touche fumée et poivrée, saupoudrée d’aromates résineux.

L’aération ouvre un peu plus le rhum et lui permet de s’exprimer pleinement. Pas besoin d’un degré trop élevé pour envoyer des arômes dans tous les sens. Sans relâche, il développe son côté fermier tropical, toujours sur des notes prégnantes de fermentation, de terre, de champignon et de sous-bois.

En bouche, le rhum se distingue par une texture très grasse, très ronde, sans pour autant avoir une impression sucrée. Il se passe des choses, c’est assez complexe et foisonnant. La sensation organique est un peu moindre, bien que l’on reste dans le domaine de l’animal avec un cuir bien tanné. La torréfaction et le bois ne sont pas en reste, ils dévoilent quelques épices chocolatées (ou bien est-ce un chocolat épicé…).

La finale est très longue, sur un végétal confit et des notes iodées qui tutoient l’olive en saumure.

« Un rhum bien chargé, issu d’une grosse fermentation. Il ne plaira pas à tout le monde mais ravira les amateurs curieux de spiritueux… »

Matugga

Les rhums Matugga portent le nom d’un village d’Ouganda, au Nord de Kampala, la capitale. Paul et Jacine Rutasikwa, les créateurs de cette marque, sont propriétaires d’une maison de famille sur cette commune qui se trouve être également une région où l’on plante la canne à sucre. De ces terres rouges de l’Est Africain, on obtient une canne bien sucrée qui fournira la mélasse utilisée pour ces rhums. La marque est l’héritière d’une double culture, puisque cette mélasse d’Afrique de l’Est est ensuite envoyée en Angleterre pour être mise en fermentation et distillée.

C’est dans la région de Cambridge, à l’English Spirit Distillery, menée par le maître distillateur John Walters, que l’aventure se poursuit. La mélasse est mise en fermentation durant 7 jours, une période assez longue qui permet de ressortir un maximum d’arômes de la mélasse. Elle est ensuite distillée 3 fois dans de petits alambics en cuivre, les têtes et les queues de distillation étant soigneusement écartées pour ne garder que le cœur de chauffe. L’intérêt de la triple distillation est notamment de mettre l’accent sur les notes légères du rhum. A l’issue de cette opération, le rhum Matugga est mis en vieillissement en fûts de chêne Anglais neufs et non bousinés (c’est-à-dire non chauffés ou brûlés de l’intérieur). Pour le rhum Matugga spiced, une multitude d’épices est ensuite mise à macérer dans ce même rhum.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Matugga Mavuno 2018 46°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :