Père Labat 3 ans 42°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

42

Âge

+

Packaging

Sans

Profil

Bois, Épices douces, Fruits, Fumée, Médicinal, Sec, Végétal

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne

Bouteille :

Rupture définitive

Échantillon 5 cl :

Rupture définitive

Père Labat 3 ans 42° : Description et avis clients

Produit par la distillerie Poisson qui se trouve au cœur de Marie-Galante, Père Labat 3 ans est un rhum agricole vieilli en fût de chêne qui est apprécié des amateurs pour sa maturité qui contraste harmonieusement avec la fraîcheur qu’elle apporte à la dégustation.

Titrant à 45°, le Père Labat 3 ans est un reflet du soleil et de la nature des Antilles.

La note de dégustation de Nico

Le nez de ce rhum agricole est très végétal, herbacé et médicinal, avec un bois jeune et vert. Ce côté sec, qui tire aussi vers le foin, cohabite avec un côté bonbon crémeux à la fraise. Cela donne un rhum étonnant, à la fois très parfumé et un peu rude, avec de la force et de l’intensité.
Ce rhum ne fait pas dans la facilité, on note un côté terreux, un peu champignon, avec également une sensation de sous-bois humide. Puis il se fait tour à tour acidulé et caramélisé, se jouant de nos sens, sans les repères habituels que sont le boisé ou les fruits à coque par exemple. On note cependant une bonne dose de poivre, ainsi qu’une poignée d’épices du genre végétal, ce qui nous ramène vers l’agricole que nous connaissons d’avantage. Sur cette base, on repart vers une fraise acidulée, puis un côté vin blanc représenté par le melon ou la pêche, ainsi qu’une petite oxydation qui développe des parfums de noix. Les fruits rouges sucrés qui feraient presque penser au sirop de grenadine, combinés à une certaine amertume, rappellent les apéritifs comme le Campari.

En bouche, nous retombons sur nos pattes avec finalement quelque chose qui rappelle bien le rhum agricole blanc, soit une belle eau-de-vie de canne à sucre. Les arômes qui semblaient s’entrechoquer au nez se mélangent bien en bouche. La bagasse et le côté terreux sont bien équilibrés par l’acidité et un côté poire. Des saveurs de curry semblent émaner d’un bois humide, et la sécheresse de la paille est de nouveau contre-balancée par l’onctuosité du pain levé et d’une touche de carton humide.

En finale, la réglisse, les épices et le sucre caramélisé feraient presque penser à un rhum de mélasse.

« Le nez de ce rhum n’est pas de tout repos, mais tous les arômes mis en place se fondent agréablement en bouche… »

Père Labat

L’histoire de la distillerie Poisson commence en 1860 lorsque la famille éponyme achète le domaine de Grand-Bourg afin d’y établir une sucrerie. En 1916, la famille Rameau devient propriétaire des lieux et décide de se consacrer à la production de rhum. On achètera pour l’occasion un alambic et une machine à vapeur que les visiteurs de Marie-Galante peuvent toujours voir. Édouard Rameau nommera son rhum en l’honneur d’un missionnaire, le Père Labat.

Aujourd’hui, l’infrastructure s’est modernisée, mais les techniques traditionnelles de production demeurent authentiques.

1 avis visiteur(s)

  1. romain

    Couleur : Or

    Nez : Magnifique canne à sucre. Une belle intensité. Un nez fruité (orange, banane) et un peu de réglisse.

    Bouche : La réglisse et la canne à sucre dominent ce rhum. Très beau rhum en bouche. Le fruité est présent mais moins qu'au nez.

    Finale : longue sur la réglisse

    Le rhum parfait pour réconcilier les amoureux du rhum et les amoureux du Pastis

    4.25/5

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :