Saint James cuvée 1765 42°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

42

Âge

++

Packaging

Sans

Profil

Bois, Céréales, Épices douces, Fruits, Sec, Torréfaction, Végétal

Genre

Rhum, Rhum agricole (pur jus de canne), Rhum AOC Martinique

41.90  Bouteille :

En stock

5.89  Échantillon 5 cl :

En stock

Saint James cuvée 1765 est le résultat d’un assemblage subtil de différents rhums. Ceux-ci ont vieilli durant 6 ans en petits fûts de chêne dans les chais de la maison Saint James, dont les rhums sont certifiés AOC. Le nom de cette cuvée est un hommage à l’année de création des plantations Saint James.

La note de dégustation de Nico

Résumé : boisé – fruits séchés – pain grillé – doux – tanins fondus

Le nez est très boisé et épaissi par une atmosphère de sous-bois. Les fruits séchés ont gardé de leur moelleux. On pense à des abricots secs encore frais ou encore à des dattes et des figues. Les fruits à coque et les tanins du bois sont fondus et entrelacés dans une danse enivrante et épicée. Le grain fin du bois et des épices est élégant et racé, comme lorsqu’on ouvre une boîte à cigares. Encore une fois, les fruits séchés sont moelleux et gonflés, on a de la papaye, de la mangue et aussi des fruits rouges confits. Tous ces arômes sont fondus et mélangés, intégrés, si bien que le boisé semble donner du fruit et vice-versa.
L’aération délivre des notes plus torréfiées de fruits à coque et de pain grillé. Nous avons toutes sortes de pains : aux céréales, complet, ou même de seigle. Le bois s’affine de nouveau, avec des tanins poivrés et des fruits plus secs. Et puis il se lie encore avec les fruits, plus exotiques et mûrs cette fois, mais aussi avec la canne qui amène des agrumes vivifiants. Les fruits à coque ont succombé à tout cet exotisme, ils sont moins torréfiés et plus gras.

La bouche est très douce, fondante, savoureuse et bien pleine. Elle est avant tout fruitée et presque sucrée, comme un mélange de fruits exotiques séchés. Le bois et ses tanins se consument et irradient de façon nourrie, libérant ainsi un petit menthol intense, ainsi que d’autres plantes qui mènent à quelque chose de poivré. C’est bien du boisé que tout part, il est le chef d’orchestre de cette bouche.

La finale est assez longue, le poivre est savoureux, il prépare le palais au bel assortiment de fruits à coque soigneusement sélectionnés qui vont nous accompagner un moment.

“Ce rhum agricole détaille avec élégance, retenue et assurance, tous les bienfaits de son vieillissement en fût…”

Saint James

C’est pour donner la possibilité à la Martinique de pouvoir exporter du rhum vers les pays anglo-saxons que la distillerie Saint-James voit le jour. La décision est prise en 1765 d’appeler la nouvelle marque de rhum agricole Saint-James afin de séduire la population de la Nouvelle-Angleterre, c’est-à-dire les colonies anglaises qui deviendront plus tard les États-Unis d’Amérique.

C’est seulement en 1882 que la marque est officiellement déposée. C’est également à cette date que naît la célèbre bouteille carrée qui fait aujourd’hui partie de son identité. La raison est également pratique dans le choix de la forme : en effet, lors des tempêtes qui secouent les bateaux, la disposition des bouteilles occasionne moins de casse.

En 1974, Saint-James s’établit à Sainte-Marie, au nord-est de la Martinique, afin de se rapprocher des plantations de canne à sucre, mais également pour se défaire de la menace de la montagne Pelée. Les 300 hectares du domaine produisent aujourd’hui trois millions de litres de rhums par an.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Saint James cuvée 1765 42°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :