A 1710 La Perle 54,5°

Bouteille

Rupture définitive

Un seul exemplaire autorisé par client

Échantillon 5 cl

Rupture définitive

Un seul exemplaire autorisé par client

A 1710 La Perle 54,5° : Description et avis clients

La Perle est un rhum blanc pur jus de canne réalisé par la toute jeune distillerie martiniquaise A 1710.

La canne a été récoltée en 2016 sur une parcelle au François, non loin de la distillerie du Simon. Il s’agit de 2 variétés : la canne bleue et la canne roseau, toutes 2 d’une maturité de 12 à 15 mois.

Le jus fraîchement pressé est ensuite fermenté après une petite réduction avec une levure boulangère et 2 levures oenologiques pendant 5 jours grâce à une température relativement basse de 22°-23° rendue possible par un système de circulation d’eau froide à travers les cuves à double paroi. Cette durée de 5 jours est atypique pour un rhum de Martinique (en général 2-3 jours).

La distillation a ensuite lieu dans un petit alambic charentais associé à une colonne en cuivre à 7 plateaux (la plupart des alambics en colonne des distilleries martiniquaises en comptent une vingtaine). Le vesou, à 6,5% d’alcool à l’entrée, ressort du processus de distillation à 65°-70°.

La note de dégustation de Nico

En bref : végétal – frais – fruits – sec

Au nez, une très jolie canne déjà bien ouverte, prête à déguster. Le rhum est soulevé par une fraîcheur et une acidité d’agrumes qui lui donnent de l’éclat. Un peu plus en profondeur, on trouvera de la bagasse, du poivre, puis de nouveau des herbes fraiches et bien vertes. C’est un très joli instantané de canne, très engageant et gourmand.
L’aération fait apparaître des notes surprenantes de noix de toutes sortes : classique, cajou, pécan, avec un velouté qui les accroche légèrement aux narines. Puis le rhum s’équilibre sur une canne toujours aussi jolie. Elle est enlevée et gaie, pétillante et réjouissante, avec son caractère rond et confit encore soulevé par un air frais d’agrumes et d’herbe fraiche.

La bouche montre une belle puissance, une bonne chauffe revigorante mais pas agressive ni brûlante. Le poivre vole pour un temps la vedette à la canne moelleuse et tendre, mais cette dernière fait un retour savoureux en milieu de bouche. C’est toujours le poivre qui maintient le feu et l’intensité pour ce rhum qui garde un côté net et droit de bout en bout.

La finale est fine et précise, avec un zeste de combava un peu amer mais bien concentré.

« Une eau-de-vie de canne ciselée, avec un nez très élégant et une bouche nette et sans bavure… »

Nous avons comparé les deux années de récolte de la Perle sorties à ce jour, et il en ressort qu’elles sont assez différentes.

La Perle 2016 a beaucoup de souffle, avec des notes très citronnées et un poivre énergique. La canne y est malgré tout très tendre et séduisante.

La Perle 2017 est plus ronde d’emblée, même si l’on ressent une petite acidité et un poivre qui maintient un certain élan.

La différence réside dans le dosage des notes aromatiques, et en résumé la 2016 est plutôt vive alors que la 2017 est plus moelleuse.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “A 1710 La Perle 54,5°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :