Depaz Blanc Cuvée de la Montagne 45°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

45

Âge

non vieilli

Packaging

Sans

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique, Rhum blanc

Profil

Épices douces, Frais, Fruits, Rond, Végétal

26.90  Bouteille :

En stock

4.82  Échantillon 5 cl :

En stock

Depaz Blanc Cuvée de la Montagne 45° : Description et avis clients

Cette cuvé Depaz provient exclusivement de cannes cultivées sur les flancs de la Montagne Pelée, le célèbre volcan actif dont l’éruption en 1902 détruisit la ville de Saint-Pierre.

Après avoir bénéficié d’une longue fermentation, le rhum est réduit lentement, lui permettant ainsi d’acquérir équilibre et rondeur.

La note de dégustation de Nico

Le nez résolument agricole et végétal de ce rhum est un véritable bonbon. Les quelques degrés qui le séparent des 50 % classiques lui confèrent sans aucun doute une jolie douceur. Son versant fruité est rond et acidulé à la fois, comme un jus de canne très fraîchement recueilli.

L’aération lui amène une ampleur et une chaleur des plus agréables. Un petit poivre fait son apparition, il est plutôt dodu et ne parvient pas à resserrer le profil. Il préfère se laisser aller au gré du vesou bien riche et de plus en plus fruité.

En bouche, on trouve un rhum qui a de la tenue, avec une canne fraîche et vive, ornée de son écorce poivrée. Cette attaque évite l’écueil de l’excès de rondeur, mais la gourmandise attendue est bien au rendez-vous par la suite. Une texture bien ronde s’installe, roulant tranquillement sur les papilles à la vitesse d’une coulée de lave. Les agrumes confits s’y épanouissent et parfument un vesou bien fermenté.

La finale, ronde, s’attarde sur des notes d’amertume du zeste d’agrume et de poivre.

« Parfait pour découvrir le rhum blanc de dégustation sans avoir à affronter son feu… »

Depaz

Ancienne capitale de la Martinique, la ville de Saint-Pierre accueillait de nombreuses distilleries jusqu'à ce que l’éruption de la montagne Pelée en 1902 rase la localité de la carte. La famille Depaz disparaît également dans le cataclysme, à l’exception de Victor qui étudie à Bordeaux. À la fin de ses études, sans argent, il revient à Saint-Pierre et achète un terrain en 1917. C’est au pied du volcan que les premières cuvées de la distillerie voient le jour. À cette époque, Victor Depaz construit également une résidence en souvenir de son enfance et fonde une famille.

Dès 1922, le rhum Depaz obtient sa première médaille. La génération suivante perpétue les traditions paternelles en produisant des rhums AOC qui doivent leurs arômes aux terres volcaniques de la localité, aux eaux de source d’une grande pureté et à une vieille machine qui donne au domaine un cachet unique.

Depaz s’associe en 1989 avec le distributeur Bardinet pour développer ses ventes.

En 1998, le destin frappe encore l'Habitation Depaz avec un terrible incendie, allumé accidentellement par une soudure réalisée dans l'air imprégné des vapeurs d'alcool des chais : 700 000 litres de rhum contenu dans les fûts de vieillissement partent en fumée. Cet événement explique la rareté des millésimes des années qui précèdent cet accident, et depuis, les chais ne se visitent plus, ce que l'on peut comprendre...

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Depaz Blanc Cuvée de la Montagne 45°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :