Depaz Vieux plantation 45°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

45

Âge

+

Packaging

Étui

Profil

Bois, Complexe, Épices douces, Fruits, Fumée, Sec, Végétal

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum AOC Martinique

27,90  Bouteille :

En stock

4,89  Échantillon 5 cl :

En stock

Depaz Vieux plantation 45° : Description et avis clients

Depaz Vieux Plantation tire sa richesse aromatique de son terroir, mais également des trois années (minimum) qu’il a passées dans des fûts de chêne de faible contenance.

Cette maturation dans la promiscuité lui a permis d’acquérir son caractère complexe.

La note de dégustation de Nico

Au nez, le boisé donne le ton. Il est très présent, sous une forme brute, blanche et fraîche. Il renferme une canne très mûre au jus fermenté et assaisonné d’un mélange d’épices pour curry, et surtout de poivre. Ce côté épicé du bois rappelle une boîte à cigares faite d’essences exotiques. Les fruits secs comme l’abricot se développent ensuite, le mélange s’enrichissant progressivement d’autres fruits, jusqu’à la fraise séchée. Ces fruits secs rayonnent et éclaircissent le profil du rhum, allant jusqu’à éclipser le bois si présent au départ.
Le rhum prenant l’air, on note un soupçon de caramel. Il gagne en amplitude, il semble se confire sur lui-même et devient de plus en plus généreux. La cannelle vient s’ajouter au bouquet d’épices et le poivre est toujours prégnant. Le boisé fait un retour gagnant, le rhum aborde alors quelques virages plus secs. Ce bois transporte les épices et les fruits secs, c’est bien lui qui mène la danse. Le contact prolongé avec l’air confèrera au rhum un aspect végétal et parfumé avec du menthol et des aromates.

L’entrée en bouche est sèche et boisée. Le rhum saisit les papilles pour gagner leur attention et diffuse alors ses notes épicées et très parfumées d’herbes aromatiques. Le bois résineux propose un côté camphré, le rhum est ample mais équilibré, pas trop puissant. On s’amuse à voir défiler les arômes qui se succèdent ensuite dans le désordre : canne, poivre, amande, figue, banane séchée, en bref une jolie complexité délimitée par un bois très maitrisé.

La finale est longue, épicée avant tout, avec un goût franc de poivre et un caractère sec et sérieux.

« Encore une fois la distillerie Depaz montre un savoir-faire exceptionnel dans la mise en œuvre d’une symbiose entre le rhum agricole et le fût de chêne… »

Depaz

Ancienne capitale de la Martinique, la ville de Saint-Pierre accueillait de nombreuses distilleries jusqu'à ce que l’éruption de la montagne Pelée en 1902 rase la localité de la carte. La famille Depaz disparaît également dans le cataclysme, à l’exception de Victor qui étudie à Bordeaux. À la fin de ses études, sans argent, il revient à Saint-Pierre et achète un terrain en 1917. C’est au pied du volcan que les premières cuvées de la distillerie voient le jour. À cette époque, Victor Depaz construit également une résidence en souvenir de son enfance et fonde une famille.

Dès 1922, le rhum Depaz obtient sa première médaille. La génération suivante perpétue les traditions paternelles en produisant des rhums AOC qui doivent leurs arômes aux terres volcaniques de la localité, aux eaux de source d’une grande pureté et à une vieille machine qui donne au domaine un cachet unique.

Depaz s’associe en 1989 avec le distributeur Bardinet pour développer ses ventes.

En 1998, le destin frappe encore l'Habitation Depaz avec un terrible incendie, allumé accidentellement par une soudure réalisée dans l'air imprégné des vapeurs d'alcool des chais : 700 000 litres de rhum contenu dans les fûts de vieillissement partent en fumée. Cet événement explique la rareté des millésimes des années qui précèdent cet accident, et depuis, les chais ne se visitent plus, ce que l'on peut comprendre...

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Depaz Vieux plantation 45°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :