El Ron Prohibido Gran Reserva 15 ans 40°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

40

Âge

++

Packaging

Sans

Profil

Bois, Épices douces, Épices fortes, Pâtissier, Rond, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum de tradition espagnole (Ron), Rhum traditionnel de mélasse

38.90  Bouteille :

En stock

5.68  Échantillon 5 cl :

En stock

El Ron Prohibido Gran Reserva 15 ans 40° : Description et avis clients

El Ron Prohibido est un rhum vieux produit dans la distillerie éponyme, située dans au Mexique, à Pénjamo.

Âgé de 3 ans de plus que sa version 12 ans d’âge, ce rhum traditionnel de mélasse est distillé en colonne puis séjourne dans des fûts de chêne en système solera, méthode couramment utilisée en Espagne pour les vins de xérès.

La note de dégustation de Nico

Le nez de ce rhum s’ouvre sur un triptyque bien connu : café, mélasse, cacao. Un léger boisé est également de la partie, avec une impression de carton mouillé qui lui donne des allures bien moites et tropicales. Le caramel est évidemment de la partie, emprisonnant quelques fruits à coque. Le café et le chocolat se sont mariés et ont donné naissance à un moka crémeux. On a bien une impression de torréfaction intense mais enrobée. En effet, on ressent l’épaisseur d’un caramel bien noir et bien sucré. On pourrait aussi penser à une infusion aromatisée au caramel, ou encore à un gâteau bien beurré, avec de la noix de pécan. À cet instant, je pencherais plus sur une pâte à gâteau au rhum. Si l’on devait résumer ce premier nez : gourmandise et pâtisserie.

Avec le temps, le rhum va confirmer son caractère torréfié et va abandonner un peu de son sucre. Le café, la mélasse et le caramel sont très noirs. Le côté réglisse de la mélasse ressort franchement désormais. On dirait maintenant que l’on vient de passer le chalumeau sur une crème brulée, le caramel crépite encore et la crème exhale son parfum.

En bouche, la mélasse réglissée apparait en première position, suivie d’un pain grillé arrosé d’un sirop d’érable bien foncé. On ressent alors tour à tour le café, le caramel, toute cette famille que l’on a déjà rencontrée au nez. Et puis le cacao se marie avec un côté poivré et même pimenté qui rappelle le chocolat noir au piment d’Espelette, pour une sensation très épicée.

La finale est très sucrée, cette sensation emplit la bouche et signe un rhum porté sur la confiserie.

El Ron Prohibido Habanera

Au XVIIIe siècle, les bateaux partaient pour le Nouveau Monde avec dans leurs cargaisons des tonneaux de vin doux. Au lieu d'être ramenés à vide, ils étaient remplis de rhum mexicain, appelé également Chiguirito. Celui-ci profitait alors pleinement du temps nécessaire au voyage pour s’imprégner des arômes des fûts.
Par la suite, le roi Felipe V de Bourbon décida d’interdire le rhum parce qu’il entraînait une baisse substantielle de la vente des spiritueux espagnols.

C’est de cette histoire qu’El Ron Prohibido Habanera puise son inspiration et son caractère.

1 avis visiteur(s)

  1. samyr

    Un bon rhum gourmand !

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :