Ferroni Barbade 2007 Brut de fût 57,5°

Bouteille

Rupture définitive

Échantillon 5 cl

Rupture définitive

Ferroni Barbade 2007 Brut de fût 57,5° : Description et avis clients

Ce rhum mis dans un unique fût en 2007 a été choisi par Guillaume Ferroni pour ses qualités organoleptiques.

Distillé par Foursquare, il a vieilli d’abord à la Barbade sous les tropiques. Il a ensuite été importé en Provence où il a poursuivi son vieillissement pendant 6 mois en fût de Vin Doux Naturel de Rasteau, avant d’être embouteillé à son degré naturel à la sortie du fût.

La note de dégustation de Nico

Le nez aura besoin d’un peu d’ouverture, brut de fût oblige. Il révèlera ensuite une grande vague de coco grillée, contenue par un boisé mâtiné de sucre roux. On s’attardera déjà longuement sur ce mélange des plus agréables. S’en suivent un caramel bien noir et de la mélasse, ainsi que des fleurs capiteuses qui finissent d’emplir les narines. Ces arômes sont variés et pourtant intégrés, pour un nez simple et droit. En deux mots : bien fichu. Le zeste d’orange laisse la fraîcheur s’engouffrer et souffle un air subtil de pêche ou de nectarine.
L’aération va modifier le nez qui va tirer désormais sur le whisky, avec toujours un peu de bois et un léger solvant. Les abricots rôtis nous ramènent à la gourmandise du rhum, le caramel domine maintenant, il a glissé sur le bois et en a emporté quelques tannins. Et puis allez, gourmandise pour gourmandise, sautons à pieds joints dans la banane flambée aux épices et le chocolat au lait crémeux.

L’entrée en bouche est à la fois sèche et chaude. Vite, le rhum se dilate et explose pour prendre toute la bouche. C’est végétal et « funky», sur l’ananas, pour une colonne vertébrale lourde. Le rhum est beaucoup moins caramel qu’au nez mais il n’en est pas moins gourmand : le chocolat est doux et les raisins secs sont macérés dans l’eau-de-vie avec une gousse de vanille. La justesse de cette bouche permet de résumer encore une fois le rhum en deux mots : bien fichu !

La finale revient sur la coco et le bois et perdure sur un drôle de chocolat salé.

« Si vous reprochez aux rhums de la Barbade leur côté trop bien sous tous rapports, essayez donc celui-là, vous risquez fort de changer d’avis… »

La note de dégustation de Guillaume Ferroni

Et voici ce que pense de ce rhum son créateur : robe brune sombre avec des superbes éclats rouges ; rhum riche et profond tout en développant une remarquable fraîcheur, fruits frais, pomme craquante, évoluant sur le cacao et le café torréfié. Un fondu remarquable avec une finale fruitée et vanillée.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Ferroni Barbade 2007 Brut de fût 57,5°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :