HSE 2005 finition single malt Highland 44°

Format

,

Contenance

50 cl

Degré

44

Âge

++

Millésime

2005

Packaging

Étui

Profil

Bois, Céréales, Complexe, Épices douces, Fruits, Fumée, Sec, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum agricole (pur jus de canne)

70.90  Bouteille :

En stock

9.99  Échantillon 5 cl :

En stock

HSE 2005 finition single malt Highland est un rhum très vieux qui a passé six ans dans des fûts de chêne afin d’acquérir une belle palette aromatique.
Il a rencontré par la suite la fougue d’un single malt Highland lors d’un affinage dans un fût de whisky durant un an. Le rhum agricole a alors acquis une puissance et une étonnante fraîcheur.

La note de dégustation de Nico

Le nez de ce rhum est assez acide et plein de fraîcheur. On croit distinguer immédiatement le whisky mais peut-être s’agit-il plutôt d’un mélange de fruits exotiques, de pomme verte et de menthol. Le boisé semble à peine toasté, c’est son caractère blanc et brut qui nous apparait. Puis, peu à peu, on reconnait le boisé délicat et fondu propre à l’Habitation Saint-Etienne. La pomme verte insiste, acide et fraîche, elle va jusqu’à nous suggérer le calvados. En parallèle, le nez se recentre jusqu’à s’imposer sur un rhum plus classique.
Ce rhum est alors ciré, laqué par un miel brillant. Il reste malgré tout définitivement frais. La pomme ne se fait pas oublier et elle est maintenant très sucrée. Le menthol flotte toujours au-dessus du verre. Le repos apporte de l’épaisseur : le boisé a plus de corps, il contient du chocolat noir et des épices chaudes. C’est le moment que choisit le whisky pour sortir de sa réserve, une poignée de céréales chauffées arrive alors à nous.

La bouche est vive, elle est cette fois franchement tournée vers le whisky. Elle est explosive et légèrement fumée. Le boisé est bien droit, toasté, et la texture est joliment consistante, toute en justesse. Après avoir mis le rhum en bouche, un petit retour sur le nez désigne maintenant avec évidence la famille des céréales avec des arômes de corn flakes.

Au vu du profil général, la finale ne pouvait pas se faire sans fraîcheur. Le menthol est plaisant et laisse une bouche légère, teintée de fruits exotiques.

“La finition Highland n’est pas un gadget car une véritable synergie s’opère. Elle souligne un vrai rhum vieux HSE avec un petit plus de fraîcheur…”

Habitation Saint-Etienne (HSE)

C'est au cœur d’un vaste domaine, sur les 400 hectares de l’ancienne sucrerie La Maugée, qu'Amédée Aubéry met en place une distillerie de rhum agricole en 1882. La marque Habitation Saint-Etienne (HSE), quant à elle, voit le jour en 1909 sous l’impulsion de la famille Simonnet.

Les rhums HSE gagnent rapidement une renommée internationale pour devenir dans les années 60 l’un des rhums les plus appréciés. A partir de là, la production baisse avant de cesser complètement dans les années 80.

La marque HSE est sauvée en 1994 par Yves et José Payet qui la rachète. Ces Martiniquais d’origine ont entrepris de restaurer le domaine et de redonner ses lettres de noblesse à la marque. Ancien producteur de musique, José Payet a insufflé aux rhums d’autres influences culturelles en plus des héritages martiniquais.

1 avis visiteur(s)

  1. Note 4 sur 5

    Hans

    Personnellement j'adore les finitions un peu exotiques de chez HSE. Comme j'aime les single malt celui-là est mon favoris.

Ajouter un Avis

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :