Karukera 2009 Select Casks 45°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

45

Âge

++

Millésime

2009

Packaging

Étui

Profil

Bois, Complexe, Épices douces, Fruits, Fumée, Sec

Genre

Rhum, Rhum agricole (pur jus de canne)

115.00  Bouteille :

En stock

11.11  Échantillon 5 cl :

En stock

Karukera 2009 Select Casks est un assemblage de quelques fûts sélectionnés par le maître de chai et issus de la récolte de la canne à sucre de l’année 2009.
Il n’est pas filtré avant la mise en bouteille.

La note de dégustation de Nico

On s’aperçoit rapidement au nez que l’on va avoir affaire à un rhum complexe, à la fois gourmand et ciselé. Les arômes se succèdent rapidement, les plus ronds étant tout de suite équilibrés par les plus fins. Par exemple : là où la pâte d’amande est grasse et corsée, la réglisse et l’anis viennent donner plus de précision. Les fruits secs, en particulier l’abricot, apportent un côté vraiment fragrant. Ensuite, alors que l’on s’enfonce dans la confiture de fraise et de groseille, un joli boisé épicé amène de la distinction. À ce moment, on sait que l’on est au cœur de la Guadeloupe : cette combinaison de fruits secs (mangue), de boisé fondu et de noyau signent la gourmandise raffinée que l’on connait aux rhums de l’île. Avec le temps tous ces arômes vont se fondre, toujours avec classe et luxuriance, générosité et retenue.
Après un peu de repos, le rhum se fait de plus en plus capiteux. Un côté vineux (vin blanc) appuyé par les fruits secs embaume l’atmosphère qui se confit toujours un peu plus. Une petite agitation et les épices sortent le rhum de la torpeur des tropiques. La pêche et la coco flottent encore dans l’air.

La bouche est à la fois intense et fondante, elle est globalement très fruitée : c’est épais comme un verger tropical et humide. Les épices elles aussi sont parfumées et fragrantes, nous avons du poivre du sechuan, un mélange quatre épices et de la vanille.

Le rhum est long en bouche grâce à ces épices si parfumées. On terminera sur un beau boisé fondu et une réglisse savoureuse.

“Superbe rhum au parfum entêtant mais maîtrisé, fondu et généreux en bouche, à déguster tranquillement après un bon repas…”

Karukera

L’histoire du rhum Karukera est liée à celle des rhums Longueteau. Lorsqu’en 2005, François Longueteau reprend le domaine agricole du Marquisat de Sainte Marie et sa distillerie « Esperance », Grégoire Hayot (qui travaillait jusqu’alors chez Damoiseau), s’associe avec lui pour créer une entité destinée à mettre en valeur le rhum de la distillerie par le vieillissement. Karukera est le premier nom de la Guadeloupe, donné par les Indiens Caraïbe avant l’arrivée de Christophe Colomb.

Le Marquisat de Sainte Marie est un domaine indépendant qui cultive les cannes bleues et rouges. Fait rare dans le domaine du rhum aux Antilles, François Longueteau est propriétaire de ses machines agricoles, ce qui lui permet de faire la récolte de ses parcelles au meilleur moment, lorsqu’il estime que les cannes sont à pleine maturité.

La fermentation du vesou est artisanale (pas acidification du jus, pas de contrôle température, le plus spontanément possible) et s’étend sur 48 heures. Le rhum est distillé sur une colonne Savalle de 28 plateaux d’où il s’écoule à 70-80%. Ce rhum est livré brut de colonne à Karukera, où il est reposé et brassé. Ce mode de fonctionnement ressemble à celui de la distillerie du Simon en Martinique qui fournit les marques HSE et Clément.

Le vieillissement se fait principalement en ex-fûts de cognac avec un rhum réduit entre 52 et 62%.

Les premières mises en vieillissement ont eu lieu en 2006, et un chai digne de ce nom est bâti en 2007. Il comprend un espace de vieillissement, un atelier d’affinage des rhums blancs, un atelier d’embouteillage et une boutique commune avec les rhums Longueteau.

En attendant les premiers rhums vieux agricoles, Karukera a proposé un rhum blanc canne bleue, mais aussi des assemblages de rhums de pur jus et de rhums de mélasse provenant de la distillerie de Montebello.  La toute jeune marque a même affiné des vieux rhums agricoles de Martinique de La Favorite, des millésimes qu'elle a retravaillés en fûts de Sauternes et de Cognac. Forte de cette expérience de vieillissement, et juste avant de sortir ses premiers rhums vieux « maison » en 2011, elle a élaboré la fameuse cuvée Christophe Colomb à partir de rhums de Martinique.

Aujourd’hui, Karukera offre des rhums vieux de très grande qualité, comme ce millésime 2008, un rhum vieux agricole qui a beaucoup fait parler de lui. Mais elle se distingue aussi avec une démonstration de savoir-faire dans le domaine des rhums blancs, grâce aux éditions spéciales « L’intense ».

1 avis visiteur(s) et 1 avis

  1. Note 5 sur 5

    maxime bouckaert

    excellent rhum
    intense , fruité et épicé! un rhum généreux, un de mes favoris.

  2. Note 3 sur 5

    Yann Fargobio

    Interessant, bien que je préfère leur Rhum vieux et leurs versions de l'Intense, un incontounable.

Ajouter un Avis

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :