La Maison Du Rhum Madagascar Dzama 2007 42°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

42

Âge

++

Packaging

Étui

Genre

Rhum, Rhum traditionnel de mélasse

Millésime

2007

Profil

Fumée, Rond, Torréfaction, Végétal

Bouteille :

Rupture définitive

7,54  Échantillon 5 cl :

En stock

La Maison Du Rhum Madagascar Dzama 2007 42° : Description et avis clients

La Maison Du Rhum Madagascar Dzama 2007 est un rhum traditionnel de mélasse distillé en colonne. Les rhums Dzama tiennent leur nom de Dzamandzar, leur ville d’origine sur l’île de Nosy-bé. La production se fait aujourd’hui dans plusieurs distilleries, sur l’île principale de Madagascar.

Ce rhum a vieilli en fûts de sherry, et plus particulièrement de Pedro Ximenez. Ce vin muté espagnol est très doux et apporte des notes de fruits rouges et de pruneaux. Ces caractéristiques se retrouvent ainsi dans le rhum, pour un mariage très gourmand.

La note de dégustation de Nico

Au nez, nous avons un pur rhum de mélasse, où les notes torréfiées et réglissées dominent largement. La noix bien grasse est également au programme, pour un rhum épais et poudré. Les fruits à coque caramélisés apportent quant à eux un côté nougatine. Avec l’aération, le pain grillé s’accompagne d’un café noisette, il est couvert de sirop d’érable.

La bouche est très torréfiée et végétale. La fumée emplit la bouche exactement comme dans un Mezcal, ou même dans un whisky tourbé. La paille fumée est ronde, le café est sucré, et ces saveurs sont vraiment puissantes. Le pain est très grillé et sa surface charbonnée s’accroche aux papilles.

La finale se poursuit longuement, sur le végétal et la fumée.

« Un rhum très surprenant qui lorgne du côté du mezcal… »

Dzama

Le rhum Dzama voit le jour en 1982, bien après l'indépendance de Madagascar en 1960.

Auparavant, le rhum consommé localement était de qualité assez variable et aucune grande marque ne prédominait.

C'est Lucien Fohine, pour moitié malgache et pour moitié chinois, qui créé la société et le rhum Dzama. Il reprend alors une distillerie installée sur l’île de Nosy-Bé, au Nord-Ouest de Madagacar, près d'une sucrerie où elle puise sa mélasse.

Le nom Dzama est le diminutif de Dzamandzar où est produit le rhum. De même le nom de la société qui possède la marque, Vidzar, est la contraction de “Vieux Rhum de Dzamandzar”.

Par la suite un centre de production est également créé dans le capitale malgache, Tananarive, et d'autres distilleries voient le jour. D'ailleurs aujourd'hui Dzama n'est plus produit sur Nosy-Bé, son île qui l'a vu naître.

Dzama commence alors à utiliser des fûts de chêne pour faire vieillir ses rhums, ce qui est une première sur l'île qui n'est pas habituée aux rhums vieux.

Les fûts utilisés pour le vieillissement viennent d'Écosse et sont pleins lorsqu'ils arrivent. En effet Lucien Fohine, qui avant même de s'intéresser aux rhums distribuait du whisky écossais, est habilité à embouteiller des singles malts. Il réutilise donc ensuite les fûts pour faire vieillir le rhum.

À la mort de Lucien en 1996, c'est son fils Franck Fohine, qui n'a alors que 17 ans, qui reprend l'affaire familiale. Il devient par la suite également le maître de chai de la distillerie grâce à des études réalisée en France d’œnologie, de viticulture et de distillation. Il élargit l'offre en réalisant, notamment, des punchs.

La part de marché des spiritueux de Dzama a Madagascar est aujourd'hui de 60%.

La Maison du Rhum

La Maison du Rhum est une marque créée en 2017 par Dugas, un distributeur français bien connu des cavistes puisqu'il distribue en France plus de la moitié des marques de rhum de Martinique, et des rhums très populaires tels que Don Papa et Diplomatico.

Forte de son expérience et de ses relations avec de très nombreuses distilleries partout dans le monde, Dugas propose à travers La Maison du Rhum de la qualité à un prix abordable et de tous les horizons : Guadeloupe, Martinique et Réunion, mais aussi Guatemala, Sainte Lucie, Trinité & Tobago, Venezuela, Colombie...

Côté présentation, les bouteilles sont accompagnées d'un étui en bois et de sous-verres aux couleurs de la marque, le tout dans un style colonial rétro.

La date de distillation et la date d'embouteillage, la nature des fûts utilisés, le nom de la distillerie, le type d'alambic : tout cela est indiqué scrupuleusement sur l'étiquette de chaque bouteille, ce qui montre que les concepteurs de la marque ont parfaitement compris l'exigence des amateurs de spiritueux d'aujourd'hui.

Ces rhums ont toujours un "plus" : ce sont soit des millésimes, soit des assemblages de millésimes, un vieillissement dans des fûts particuliers, ou encore une distillation en alambic pot still...

Leur autre point commun est d'être en général réduit à un degré plus important que le traditionnel 40°, ce qui permet de soutenir la puissance aromatique sans pour autant être aussi excessif qu'un "brut de fût" à 60° ou même davantage.

Enfin ils ont tous vieilli intégralement sur place, contrairement à bon nombre de rhums embouteillés en Europe par des marques indépendantes.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “La Maison Du Rhum Madagascar Dzama 2007 42°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :