Opthimus 15 ans finition Porto 43°

65,90  Bouteille

En stock

Plus que 5 en stock

7,61  Échantillon 5 cl

En stock

Opthimus 15 ans finition Porto 43° : Description et avis clients

Produit par l’entreprise de la République dominicaine Oliver y Oliver, Opthimus 15 ans finition Porto est distillé en colonne à partir d’une mélasse riche en sucre, puis vieilli dans des fûts de bourbon pendant 15 ans selon la méthode solera. Le rhum est ensuite transvasé dans des fûts ayant contenu auparavant du Porto pour quelques mois de vieillissement supplémentaire.

La note de dégustation de Nico

En bref : doux – vanille – caramel – boisé doux – petit fumé – fruits noirs

Le nez est doux et sucré, avec des notes de mélasse, de vanille et de fruits à coque grillés. Quelques épices parsèment la surface d’un boisé plutôt tendre et légèrement fumé. L’ensemble se fond et s’amalgame peu à peu pour se concentrer sur des notes délicates de coco et d’amande.
L’aération révélera plus de notes toastées. Cela reste doux néanmoins, on est plutôt sur le caramel, le chocolat, les épices douces, et toujours la rondeur de la vanille. On note un petit pruneau et quelques pics de cassis ou de myrtille, puis on trouve l’équilibre d’un boisé vanillé à la puissance aromatique bien dosée.

L’attaque en bouche est sucrée mais aussi épicée, à la manière d’une canne vanillée. Des notes plus intenses de café, de fruits à coque et de cacao se concentrent dans un caramel collant mais pas brûlé.

La finale laisse une légère saveur d’alcool et un voile de fumée, puis exprime un fruité doux dans la longueur.

« Ce rhum doux a tiré de sa finition quelques notes gourmandes de fruits noirs… »

1 avis

  1. Shaqseb

    Belle robe, bonne odeur et goût agréable.

Be the first to review “Opthimus 15 ans finition Porto 43°”

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :

  • Ce rhum a aussi séjourné en partie dans des fûts de Porto...
  • Le 15 ans classique a déjà quelques notes de Porto...