Père Labat 50°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

50

Âge

non vieilli

Packaging

Sans

Profil

Épices douces, Épices fortes, Frais, Fruits, Iode, Sec, Végétal

Genre

Rhum, Rhum pur jus de canne, Rhum blanc

29,90  Bouteille :

En stock

5,04  Échantillon 5 cl :

En stock

Père Labat 50° : Description et avis clients

Comptant parmi les classiques de Marie-Galante, le Père Labat 50° est un rhum blanc qui s’exprime tout en puissance grâce à son titrage élevé. Ce rhum agricole est produit exclusivement avec le jus de la canne cultivé sur le domaine et qui a bénéficié des conditions climatiques des Antilles.

Le Père Labat 50° est confectionné selon les méthodes traditionnelles de l’île qui lui permettent de dévoiler tout son potentiel aromatique.

La note de dégustation de Nico

Le nez de ce rhum agricole est sans concession. Son côté végétal est rude au départ, il est également oxydé et même brûlé. Mais très vite, on se rend compte que cette apparente brutalité n’est en réalité qu’une envie impérieuse de s’exprimer. Déjà, quelques notes de cacao se détachent, de la noix aussi, et un petit bâton de réglisse assez sec. Les épices sont fines et volatiles, le poivre chatouille le nez. On revient par moments à quelque chose de plus rustique, avec le cuivre de la colonne de distillation et les arômes des cuves en fermentation qui bouillonnent non loin de là. Retour à la canne, avec une bonne pincée de zestes de citron. Le rhum semble s’être détendu, la canne prend ses aises, en laissant tout de même une bonne place aux agrumes.
Le temps continuera à lisser le rhum, les notes de fermentation deviendront même de plus en plus gourmandes et fruitées. On pense même par moments à un rhum de longue fermentation aux arômes de fruits exotiques extrêmement mûrs, le tout étant stimulé par des touches iodées et cuivrées.

En bouche, on retrouve ces notes de jus de canne fermenté avec gourmandise. C’est à la fois doux, fondant, pourquoi pas même miellé, et paradoxalement puissant car le rhum englobe chaudement les papilles. On note également un zeste de citron, amer et acide, et un côté rustique au sens cuivré, qui resserre les papilles pour aller vers une finale moins moelleuse.

Cette finale est donc assez sèche, sur la bagasse, la fibre de la canne. Les arômes fruités s’effacent cette fois assez rapidement.

« Ce Père Labat est une version sans concession du rhum blanc, où les arômes sont livrés bruts de décoffrage… »

Père Labat

L’histoire de la distillerie Poisson commence en 1860 lorsque la famille éponyme achète le domaine de Grand-Bourg afin d’y établir une sucrerie. En 1916, la famille Rameau devient propriétaire des lieux et décide de se consacrer à la production de rhum. On achètera pour l’occasion un alambic et une machine à vapeur que les visiteurs de Marie-Galante peuvent toujours voir. Édouard Rameau nommera son rhum en l’honneur d’un missionnaire, le Père Labat.

Aujourd’hui, l’infrastructure s’est modernisée, mais les techniques traditionnelles de production demeurent authentiques.

1 avis visiteur(s)

  1. Jean

    Avec la nostalgie de mes précédents voyages, j'ai eu le plaisir de pouvoir préparer un délicieux ti punch avec ce rhum blanc père labat. Après un tour au supermarché, quelques citrons verts et de la menthe difficilement trouvée, j'ai invité quelques amis. Résultat parfait ! Il manquait juste le soleil !

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :