Père Labat Clos parcellaire Les Mangles 53°

67,90  Bouteille

En stock

Plus que 3 en stock

7,75  Échantillon 5 cl

En stock

Père Labat Clos parcellaire Les Mangles 53° : Description et avis clients

Père Labat Clos parcellaire Les Mangles est un rhum blanc agricole en provenance de l’île de Marie-Galante, en Guadeloupe.

Ce rhum parcellaire provient du nord de la propriété de la distillerie Poisson, protégée par la topographie qui profite d’un bon ensoleillement et d’une bonne ventilation. La canne mauve de cette parcelle est coupée à la main et transportée à la distillerie où une fermentation de 80 heures est effectuée à partir du vesou. Le vin de canne obtenu est distillé dans une colonne créole en cuivre pour sortir à 70,7° avant d’être réduit à 53°.

Ce rhum est embouteillé sur place en édition limitée à 3024 exemplaires. Chaque bouteille est numérotée.

La note de dégustation de Nico

Le nez s’ouvre sur une canne verte et concentrée, qui emmène dans son sillage une flopée de fruits exotiques comme des mangues ou des papayes encore vertes elles-aussi. Cette ambiance chlorophyllée nous renvoie à des herbes fraîches, ainsi qu’à une touche d’olive en saumure.

Avec l’aération, le côté fermentaire et sauvage se développe, et vient rappeler les eaux-de-vie de canne les plus naturelles comme le clairin d’Haïti. Les épices végétales se mêlent à des aromates résineux et à une olive confite et sucrée.

La bouche montre un caractère bien trempé, avec un jus de canne à la fermentation poussée, profondément aromatique. Après un voile de cuivre et un très léger rideau de fumée, les épices et le piment partent à l’assaut du palais, avant de faire le dos rond pour s’enrouler autour des papilles. La canne se fait alors plus huileuse, mais toujours aussi concentrée.

La finale conserve ce côté très sauvage et authentique, et l’olive en saumure ainsi que la réglisse fraîche s’en donnent à cœur joie.

« Un rhum agricole très sauvage qui va jusqu’à rappeler les clairins d’Haïti… »

1 avis visiteur(s) et 1 avis

  1. Jean-François Féraud

    Une nouveauté pour moi et j’ai été un peu déçu, mais c’est très personnel.

  2. Phil Gringo

    L'arome principal au nez comme en bouche est férmentaire avec une pointe de vinaigre ce qui le rend bien spécial. Pas de saveur sucrée ni gourmande. Je ne m'attendais pas a ça d'un rhum de Marie - Galante

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Si vous aimez, nous vous recommandons :

  • Pour découvrir toute la singularité des clairins...
  • Un Père Labat issu de cannes Bio...