St Lucia 1931 2ème édition 43°

Bouteille

Rupture définitive

8,32  Échantillon 5 cl

En stock

St Lucia 1931 2ème édition 43° : Description et avis clients

Retrouvez notre interview de Michael Speakman, l’un des dirigeants de la distillerie, au sujet de Saint Lucia 1931 : cliquer ici pour ouvrir l’interview dans un nouvel onglet.

La 2ème édition du rhum super premium Saint Lucia 1931 se pare d’une belle étiquette pourpre pour se distinguer de l’édition précédente.
Cette cuvée est le résultat de l’assemblage d’une sélection de fûts datant de 2004, 2005 et 2006. Certains rhums ont été entièrement distillés en colonne, tandis que d’autres l’ont été dans des alambics à repasse. Les chênes utilisés pour le vieillissement incluent des fûts de chêne blanc américains et des fûts de Porto. Après assemblage, un affinage supplémentaire de 3 mois a permis d’harmoniser l’ensemble.

La méthode de filtration utilisée permet de conserver les particules naturelles qui contribuent à la richesse aromatique du rhum.

La note de dégustation de Nico

Le nez de ce rhum a tout d’un parfum : brillant, il s’exprime tout de suite et laisse contemplatif. Les fruits exotiques y sont compotés (ananas, banane, abricot…). Le boisé est précieux, fin et riche comme une boîte à cigares, et imprégné de miel. Puis un mélange d’épices douces et justement sélectionnées vient ajouter de la complexité à l’ensemble. On entrevoit déjà un rhum plein et crémeux. Quelques notes de pruneaux passent furtivement.
L’aération ne gâche en rien ce nez si prometteur puisqu’il nous sert un véritable dessert : nous commençons avec du chocolat, puis les fruits rouges chauds sont servis en crumble dans lequel on n’a surtout pas oublié le beurre. C’est toujours aussi fin et équilibré, la banane revient accompagnée de mélasse réglissée.

En bouche les fruits rouges ouvrent la danse. Tout est fondu et savoureux et une note de cuir rehausse l’ensemble. On retrouve tout ce qui était présent au nez, en un amalgame gourmand, comme une tarte aux fruits sortie du four et à peine refroidie.

Si la sensation en bouche, la texture, semble s’estomper rapidement, le chocolat, les raisins secs et le tabac restent bien présents en finale.

« Si vous ne connaissez pas Sainte-Lucie, commencez donc la visite par ce rhum… »

1 avis visiteur(s)

  1. romain

    Robe caramel

    Un nez sucrée. On es sur des aromes de miel, de pomme caramélisées et un peu de vanille. On est dans le registre de la gourmandise.

    En bouche, cette 3eme édition du Santa Lucia 1931 est moelleuse. On retrouve ce coté moelleux qu'on avait en nez, du zan apparaît. C'est un rhum un peu crémeux en bouche. On sent un peu trop le sucre qui crée un déséquilibre (manque d'acidité).
    La finale est sucrée et avec de légères notes fumées.

    Il s'agit d'une rhum assez agréable mais un peu déséquilibre à mon gout. A boire en dessert ou à l'apéro entre amis.

    3.5

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :

  • Une autre édition, parfaite pour découvrir ce style...
  • Un très bel assemblage au caractère sagement corsé...