Cadenhead’s Classic Rhum 50°

Format

,

Contenance

70 cl

Degré

50

Âge

++

Packaging

Étui

Profil

Bois, Céréales, Fleurs, Fruits, Fumée, Sec, Torréfaction

Genre

Rhum, Rhum de tradition anglaise (Rum), Rhum traditionnel de mélasse

55.90  Bouteille :

En stock

6.89  Échantillon 5 cl :

En stock

Cadenhead’s Classic Rhum 50° : Description et avis clients

Cadenhead’s Classic Rhum est un assemblage de plusieurs rhums vieux de Guyane anglaise (5-7 ans pour la plus grande partie mais, en fonction des besoins et pour arriver au résultat voulu, parfois jusqu’à 10 ans d’âge).

La note de dégustation de Nico

Cadenhead’s Classic Rhum est doux et cependant vif grâce à son titrage plutôt élevé (50°).

Ce rhum propose un nez étonnant, sur le bonbon à la cerise et la pâte d’amande. Beaucoup de gourmandise dès le départ et même un côté confiserie. Les fruits rouges sucrés cohabitent avec un chocolat blanc crémeux ou un chocolat au lait. Passé la surprise, le rhum trouve son équilibre avec un boisé bien net. Le caractère vif et léger évoquant la sucrerie à la cerise est toujours là, mais il a gagné en classe grâce au bois.

L’aération ajoutera la banane au bouquet de bonbons. Le rhum devient aussi un peu plus épais, un peu plus lourd, l’amande gagne un peu plus de gras. On pense alors à une liqueur d’amande ou de noyau.

L’attaque en bouche est franche et droite, mais ce qui étonne est que l’on a réellement l’impression de déguster un whisky. Ce mélange de notes florales, de malt et de fruits rouges est à s’y méprendre, c’est vraiment saisissant. Ajoutez à cela un petit côté fumé et l’illusion est parfaite.

La finale insiste sur le whisky et quelques fruits secs donnent une touche d’exotisme.

“Voici un rhum original, avec un nez porté sur les fruits rouges acidulés et une vraie bouche de single malt écossais…”

Cadenhead

Réclamant son titre de plus vieil embouteilleur d’Écosse, Cadenhead est assurément l’une des firmes phares du monde des spiritueux.

Cadenhead : une réinvention depuis 1842

C’est en 1842 que la firme voit le jour à Aberdeen au 47 Netherkirkgate où elle demeure par la suite plus de 130 ans.

À l’origine, on retrouve George Duncan, négociant en vins et agent pour les distilleries. Quelques années plus tard, il est rejoint par son beau-frère, un certain William Cadenhead. Quand ce dernier obtient l’affaire en 1858 suite à la mort de Duncan, il la renomme en utilisant son nom.

En 1904, c’est au tour de William Cadenhead de décéder et son neveu, Robert W. Duthies, reprend le flambeau. C’est à cette époque que Cadenhead voit son activité se concentrer sur les spiritueux, avec l’embouteillage de single malt et de rhum Demerara. De même, il développe l’assemblage avec des marques telles que The Deluxe Putachieside et The Heilanman.

Après le décès de Robert W. Duthies, c’est une employée, Ann Oliver, à qui revient la lourde tâche de pérenniser l’affaire et ce jusque dans les années 60. N’ayant que peu de connaissance sur le sujet, elle ne fait pas évoluer la firme ce qui finit par aboutir à la vente de l’entreprise. L’entrepôt est plein et cela donne alors lieu à la plus grosse vente de vins et de spiritueux de l’histoire de la Grande-Bretagne, les 3 et 4 octobre 1972 chez Christie’s.

C’est J&A Mitchell, propriétaire de Springbank et Kilkerran, qui remet ensuite Cadenhead sur les rails. L’entreprise se situe désormais à Campbeltown et possède des boutiques à travers l’Europe.

Cadenhead : un embouteilleur hétéroclite

S’ils proposent divers spiritueux, y compris du cognac, ce sont les whiskys et les rhums qui sont au cœur de l’offre de Cadenhead.

Pour ce qui est des whiskies, on retrouve des assemblages au sein de la gamme Cadenhead creations (des small batchs principalement), des blends et des undisclosed distillery (le nom de la distillerie n’est pas dévoilé pour ce type de whisky) au sein de la gamme William Cadenhead. On peut aussi citer la gamme single cask, la small batch cask strength, la small batch 46 (whiskys réduits) et des gammes exclusives pour les magasins Cadenhead (Authentic Collection, World Whiskies, Closed Distilleries).

De même, les rhums sont répartis dans la gamme Cask Strength Rum, les Green Label (réduits à 46%) et les Classic Blended Rum.

1 avis visiteur(s)

  1. Pascal

    Pour moi qui aime les fruits, la rondeur et les épices ce rhum est définitivement trop sec, avec peu de nez, peu de longueur en bouche et surtout pas de plaisir gustatif. On y retrouve a peine les saveurs si spécifiques d'un Demerara. On trouve beaucoup mieux pour a peine plus cher, je ne le choisirais plus.

Add a review

Laissez un avis visiteur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez, nous vous recommandons :